Rubriques




Se connecter à

Monaco étend et renforce l'utilisation du pass sanitaire jusqu'à début 2022

Avec une vingtaine de nouveaux cas positifs à la Covid-19 révélés dans le pays ces dernières 48 heures, Monaco annonce une série de nouvelles mesures sanitaires.

La rédaction Publié le 11/11/2021 à 15:56, mis à jour le 11/11/2021 à 18:17
La présentation du pass sanitaire est rendue obligatoire pour tous pour accéder aux terrasses des restaurants. Photo Jean-François Ottonello

"Compte tenu de la situation sanitaire, le prince Albert II a décidé de prolonger et de renforcer l’utilisation du pass sanitaire jusqu’au 25 février 2022, soit à l’issue des vacances de février", explique le gouvernement princier dans un communiqué de presse.

A compter du 1er décembre prochain, l'accès aux terrasses des restaurants sera soumis, pour tous (Monégasques, résidents et salariés y compris), à la présentation d'un pass sanitaire. Cette obligation concerne aussi les jeunes âgés de 16 à 18 ans.

 

Dans le même esprit, la jauge dans les établissements ou lieux accueillant du public imposant la présentation d’un pass sanitaire ou de tout justificatif équivalent, passe de 1000 à 300 personnes. "Cela concerne, notamment, l’Opéra, le Théâtre Princesse Grace et les salles du Grimaldi Forum."

Ce tour de vis fait suite "à la dégradation générale de la situation sanitaire en Europe alors que s’installe la période hivernale, plus propice à la circulation du virus", précise le gouvernement.

Et de noter : "En Principauté de Monaco, le nombre de contaminations, bien que fluctuant, reste relativement élevé depuis plusieurs semaines et s’est même accentué ces derniers jours. Cela montre la nécessité d’accroître davantage la couverture vaccinale des résidents de la Principauté, particulièrement dans les tranches d’âges les plus jeunes."

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.