Rubriques




Se connecter à

Les boîtes de nuit autorisées à rouvrir dès samedi à Monaco

Au terme d'une réunion entre le prince Albert II et le ministre d'Etat, Pierre Dartout, ce jeudi, le gouvernement monégasque vient d'annoncer "de façon encadrée et contrôlée, la reprise des activités de danse et d’animation musicale pour les restaurants concernés et les établissements de nuit". Les tablées des restaurants s'élargissent également

Thomas Michel Publié le 08/07/2021 à 19:50, mis à jour le 08/07/2021 à 19:46
Les boîtes de nuit sont autorisées à rouvrir ce samedi 10 juillet à Monaco. Archives MM

Dès ce samedi 10 juillet, les boîtes de nuit, et plus largement tous les établissements et restaurant ouverts aux activités de danse et musique, sont autorisés à reprendre leurs activités à Monaco.

Alors que le variant Delta circule en Principauté, le gouvernement princier se réserve tout de même la possibilité d’adapter à tout moment ces mesures en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Pass sanitaire et réservation obligatoires

Ainsi, "afin d’assurer la plus grande sécurité sanitaire, toute la clientèle devra, au préalable, avoir effectué une réservation et se munir d’un pass sanitaire valide", précise le gouvernement princier.

 

Un contrôle sera effectué à l’entrée de l’établissement. Une jauge équivalente au nombre de places assises disponibles sera appliquée dans chaque établissement.

pas de masque
à l'intérieur

Le personnel devra obligatoirement porter un masque pendant le service. Pour les clients, le port du masque sera exigé dans la file d’attente (jusqu'à la présentation du pass sanitaire). En revanche, il ne sera plus obligatoire à l’intérieur de l’établissement.

Dans le même esprit, il a été décidé d’élargir le nombre de convives pouvant être attablés dans les restaurants et bars. Désormais, il passe de 8 à 10 personnes.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.