“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L’épidémie de gastro est (déjà) arrivée en région Paca

Mis à jour le 10/01/2019 à 15:55 Publié le 10/01/2019 à 15:53
Le seuil épidémique a été atteint la semaine dernière.

Le seuil épidémique a été atteint la semaine dernière. Photo P. L

L’épidémie de gastro est (déjà) arrivée en région Paca

Traditionnellement elle précède la grippe, mais la gastro-entérite est bel et bien là dans la région où le seuil épidémique a été dépassé.

Si l’épidémie n’affecte pas encore le territoire national, elle est présente dans la région PACA, surtout dans l’Ouest-Var.

Le réseau Sentinelles (le réseau de recherche et de veille sanitaire en soins de premiers secours en France) a mis en évidence un nombre élevé de consultations pour des motifs de diarrhée aiguë.

Si le reste de l’hexagone est encore relativement épargné, on a enregistré près de 13.500 cas la semaine dernière en PACA, soit un taux de 263 pour 100.000 habitants. Or le seuil épidémique est atteint dès 174 cas pour 100.000 habitants.

La gastro-entérite est une pathologie banale très fréquente en cette saison mais particulièrement contagieuse. Elle se caractérise par des vomissements et une diarrhée qui persistent pendant 24 heures, 3 jours au maximum.

Lavez-vous les mains

Pour l’éviter, il est impératif de se laver régulièrement les mains, surtout après un passage aux toilettes. Les malades sont contagieux jusqu’à 48 heures après la disparition des symptômes.

Le principal risque est celui de la déshydratation. Il faut donc boire, de l’eau tiède (plus digeste) en petites quantités et régulièrement.

On peut donner aux enfants et aux personnes âgées des solutions de réhydratation. Il ne faut pas hésiter à consulter un médecin, surtout lorsqu’il s’agit d’individus fragiles.

Dans l’assiette, on évite les aliments gras ou épicés, les produits laitiers et on privilégie le riz (sans sauce), les carottes cuites, les bananes et les fruits cuits également.

Attention à la grippe

Attention, il est fort à parier que la grippe fera son arrivée prochainement (il est toujours possible et conseillé de se faire vacciner).

En attendant, le département des Alpes-Maritimes est déjà en proie à l’épidémie de varicelle, qui concerne, elle, majoritairement les enfants.

Les adultes qui ne l’ont pas contractée peuvent vérifier s’ils sont immunisés ou non via une simple de prise de sang et, le cas échéant, se faire vacciner.

à partir de 1 €


La suite du direct