Rubriques




Se connecter à

Le variant Delta progresse à Monaco, l’exécutif prêche la prudence

Avec l’augmentation des cas positifs à Monaco, à la suite de séjours en Espagne, et des hospitalisations au Centre hospitalier Princesse-Grace, le gouvernement princier rappelle l’importance des gestes barrières et de la vaccination. 70% des cas positifs sont du fait du variant Delta.

Thibaut Parat Publié le 11/07/2021 à 20:03, mis à jour le 11/07/2021 à 20:09
Depuis le 5 juillet, 35 cas positifs ont été enregistrés à Monaco. Photo Jean-François Ottonello.

Depuis que la crise sanitaire a émergé, le phénomène a été observé à maintes reprises en Principauté : à chaque retour de vacances, la courbe des cas positifs à la Covid-19 suit une trajectoire exponentielle. Ce fut particulièrement frappant dans la foulée des festivités de Noël et du Nouvel An.

C’est actuellement le cas.

Depuis le 5 juillet, en effet, 35 cas positifs ont été recensés à Monaco, avec un pic de onze contaminations enregistré ce samedi.

À l’hôpital, aussi, les prises en charge augmentent avec des profils de patients dont l’âge frise la cinquantaine ou la soixantaine. Ce dimanche soir, cinq patients étaient encore hospitalisés au CHPG, dont une personne en réanimation.

 

" Nous observons un rebond épidémique depuis quinze jours et plus sensiblement depuis deux jours ", confirmait, ce dimanche à Monaco-Matin, Didier Gamerdinger, conseiller de gouvernement - ministre des Affaires sociales et de la Santé.

70 % de variant Delta

Sans surprise, les enquêtes épidémiologiques ont démontré que les contaminations avaient eu lieu à l’étranger, surtout en Espagne où les médias hispaniques titrent sur l’arrivée d’une cinquième vague.

" Plusieurs groupes de jeunes sont revenus de Marbella et n’ont pas dû observer les gestes barrières. Ils ont été dépistés positifs à leur retour ", poursuit Didier Gamerdinger.

 

Dans bien des cas, ce retour de l’étranger n’est pas sans conséquence pour la sphère familiale, à son tour contaminée. " Cela apparaît très nettement, détaille le conseiller de gouvernement. Depuis deux à trois semaines à Monaco, le variant Delta prend le pas sur le variant anglais. Cela représente 70 % des cas positifs. On le sait, même s’il n’est pas plus grave au niveau des tableaux cliniques, ce variant est plus contagieux." 

Chaque test positif est, d’ailleurs, criblé, soit au Centre scientifique de Monaco, soit à l’Institut Pasteur à Paris. Les délais de résultat variant, de fait, d’une journée à une semaine.

Un appel à
la vaccination

Face au relâchement observé suite à l’allègement des mesures sanitaires, le gouvernement princier appelle – de nouveau – à la prudence et à la responsabilité de tout un chacun.

" Il faut continuer à respecter les gestes barrières : la distanciation sociale, le lavage des mains, le port du masque , liste Didier Gamerdinger. À leur retour de vacances, les résidents peuvent se faire tester gratuitement. L’idée étant de briser la chaîne de contamination. "

 

Et d’ajouter : " L’autre message, c’est la vaccination.  On sait que cela marche, que cela évite d’avoir des formes graves de la Covid-19. En février et mars, après avoir vacciné les plus fragiles, on a observé une diminution rapide des hospitalisations et du taux d’incidence. Aujourd’hui, on se rend compte que les personnes contaminées sont celles qui ne sont pas vaccinées. "

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.