Rubriques




Se connecter à

Le prince inaugure le pôle de consultations du CHPG

Le souverain a découvert, hier soir, le pôle de consultations externes du CHPG, installé aux Tamaris, et la nouvelle unité où seront réalisés des bilans de santé pour patientèle fortunée

Arnault Cohen Publié le 17/02/2016 à 12:08, mis à jour le 17/02/2016 à 05:01
L'unité de bilans, qui ouvrira ses portes début mars, dispose de trois suites pour les patients qui viendront réaliser un check-up. Photo Cyril Dodergny

Le prince Albert II a inauguré, hier en début de soirée, le bloc C des Tamaris qui abrite, sur cinq niveaux, le pôle de consultations externes du Centre hospitalier Princesse-Grace.

Guidé par le conseiller de gouvernement pour les Affaires sociales et la Santé, Stéphane Valeri, et le directeur du CHPG, Patrick Bini, le souverain a visité quelques-unes des salles de consultation du 5e étage.

Puis, aux deux étages supérieurs, le prince a découvert avec intérêt un nouveau service du CHPG qui ouvrira ses portes début mars : l'unité de bilans. Il se compose notamment d'une salle de consultation et de trois suites de grand standing et s'adresse à une patientèle fortunée cherchant à réaliser un check-up dans des conditions aussi confortables que performantes sur le plan médical.

Le docteur Gilles Chironi, qui dirige cette unité, a présenté son service au souverain, en insistant sur l'atout de cette unité qui «s'appuie sur l'excellence de l'hôpital». Il a également précisé que, dans un premier temps, les bilans de santé seraient réalisés sur une journée.

 

«C'est donc ici que vous allez recevoir tous les membres du gouvernement?» lui a lancé le prince dans un trait d'humour, au terme d'une visite au cours de laquelle il a considéré «très important que les conditions d'accueil soient excellentes». Et jugé sur pièce que le nouveau bâtiment répondait à cette exigence.


Des check-up haut de gamme aux Tamaris

L’ouverture d’un pôle de consultations externes aux Tamaris libère de l’espace au CHPG. Cette surface gagnée ne restera pas inutilisée très longtemps. Dès le mois prochain, des travaux vont débuter, avec un double objectif.

D’une part, un nouveau service de dialyse, plus vaste et plus moderne que l’actuel, y sera installé. D’autre part, une unité de soins palliatifs fixe, composée de quatre lits, sera aménagée ici.

 

Une nouveauté qui vise à «améliorer les conditions de fin de vie des patients», explique Stéphane Valeri, conseiller de gouvernement pour les Affaires sociales et la Santé, lequel rend hommage au passage à «la qualité de l’équipe de l’unité mobile actuelle». Livraisons annoncées en mai 2017.

Autre nouveauté: l’ouverture, début mars, d’une unité de bilans dans les deux derniers étages du bâtiment des Tamaris. Un service complété partrois suites haut de gamme où, comme le disent les anglophones, on peut réaliser des check-up.

C’est également une nouveauté au CHPG. Cette unité sera dirigée par un spécialiste, le docteur Gilles Chironi, un Monégasque qui dirigeait jusqu’à présent l’unité de bilans de l’hôpital Georges Pompidou, à Paris.

«L’ouverture du pôle de consultations aux Tamaris s’inscrit dans une volonté politique globale, commente Stéphane Valeri. Pendant la construction du nouveau CHPG etjusqu’à sa livraison, nous ferons tout pour maintenir et améliorer encore l’excellence des soins. Ainsi, le gouvernement investira chaque année 10millions d’euros pour rénover les services qui doivent l’être et moderniser les plateaux techniques de l’hôpital.»

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.