“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le moi(s) sans tabac a déjà commencé, mais…

Mis à jour le 06/11/2018 à 05:01 Publié le 06/11/2018 à 05:01
Jeter votre dernier paquet et éteindre votre dernière cigarette seront bien les meilleurs gestes que vous pourriez faire pour votre santé, mais aussi, pour votre porte-monnaie.

Jeter votre dernier paquet et éteindre votre dernière cigarette seront bien les meilleurs gestes que vous pourriez faire pour votre santé, mais aussi, pour votre porte-monnaie. Jean-François Ottonello

Le moi(s) sans tabac a déjà commencé, mais…

Il n'est jamais trop tard pour arrêter. Vous comptez prendre le train en marche ? Dans certains cas, avant de stopper la cigarette, il est important de se renseigner, pour ne pas replonger

La démarche collective améliore réellement les chances d'arrêter », souligne dans un communiqué le conseiller-ministre des Affaires sociales et de la Santé, Didier Gamerdinger.

À Monaco et en France, le défi collectif est lancé. Car oui, pour une grande majorité de fumeurs, on ne va pas se mentir, arrêter la cigarette relève du défi.

Le 1er novembre - date du début de l'opération du moi(s) sans tabac - est déjà passé, mais il n'est jamais trop tard pour écraser sa dernière cigarette.

Des kits d'aide à l'arrêt du tabac sont à retirer gratuitement dans les pharmacies monégasques et françaises. Pour les fumeurs invétérés, le kit n'est bien évidemment pas suffisant, mais riche en renseignements. Pour vous en donner d'avantage , deux anciens fumeurs ont accepté de partager leur expérience. Comment ont-ils fait ? Comment s'est passé le...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct