“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le ministère de la Santé valide la création de cellules régionales de pilotage de la vaccination

Mis à jour le 13/01/2021 à 17:46 Publié le 13/01/2021 à 17:44
La vaccination des seniors à Nice.

La vaccination des seniors à Nice. Photo Eric Ottino

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le ministère de la Santé valide la création de cellules régionales de pilotage de la vaccination

Le ministère de la Santé a fait, ce mercredi, un pas en direction des Régions.

Olivier Véran a en effet accédé à la demande de Régions de France, l’entité présidée par Renaud Muselier, de créer des cellules régionales de pilotage de la vaccination.

Sous la coprésidence du directeur général de l’ARS et du préfet de Région, elles réuniront chaque semaine les présidents de la Région, des Départements et des Ordres des médecins et des pharmaciens, pour anticiper les phases 2 et 3 de la campagne de vaccination.

Sept autres propositions en jachère

"C’est un premier pas qui était nécessaire sur le chemin d’une campagne territorialisée", a réagi Renaud Muselier, tout en regrettant que sept autres propositions émanant des Régions restent à ce stade lettre morte.

Notamment, l’évaluation précise des doses de vaccins disponibles dans le pays, la différenciation de la stratégie de vaccination en priorisant les départements ayant dépassé la cote d’alerte maximale, ou encore la possibilité pour les Régions – et les employeurs de plus de cent salariés – d’acheter des vaccins et de les mettre à disposition de tous les réseaux existants capables de vacciner : infirmières et médecins libéraux, pharmaciens, kinés, sages-femmes, etc.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.