“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Gemluc donne 88 000 e au service d'urologie

Mis à jour le 15/03/2018 à 05:26 Publié le 15/03/2018 à 05:26
Le docteur Béatrice Brych, présidente du Gemluc, a remis à Patrick Bini, directeur du CHPG, un chèque de 88 000 euros pour le service d'urologie dirigé par le docteur Hervé Quintens (à gauche, sur la photo).

Le docteur Béatrice Brych, présidente du Gemluc, a remis à Patrick Bini, directeur du CHPG, un chèque de 88 000 euros pour le service d'urologie dirigé par le docteur Hervé Quintens (à gauche, sur la photo). J.D.

Le Gemluc donne 88 000 e au service d'urologie

Le Centre hospitalier Princesse-Grace a reçu un don qui lui permet d'acheter trois nouveaux appareils pour faciliter le dépistage et le traitement des cancers du rein et de la prostate

Il y a de quoi faire un travail magnifique dans cet hôpital car il y a une vraie priorité aux soins et aux patients. »

Hier, après avoir reçu un don de 88 000 euros du Gemluc (Groupement des entreprises monégasques dans la lutte contre le cancer) pour le service d'urologie du CHPG dont il a pris la tête depuis le 1er janvier 2017, le docteur Hervé Quintens se réjouissait du travail en équipe qu'il compte encourager et développer, notamment dans le cadre des soins liés aux cancers.

« Il faut un leadership et être les meilleurs. Ce n'est pas élitiste. Avec une qualité des soins, un personnel motivé, une proximité avec la direction, une réactivité et du matériel performant, on a tout pour développer le service. »

Un service qui dispose donc de trois instruments venant renforcer le parc de matériels existants.

400 000 € contre le cancer

Un appareil d'échographie permet de mieux repérer la tumeur et d'enlever l'enlever dans le rein, quand cela est possible. « C'est le seul en Paca, explique le docteur Quintens. Auparavant, il était loué… »

Un urétéroscope souple est également acquis « pour accéder aux tumeurs dans la voie excrétrice et les traiter ».

Enfin, un endoscope est à disposition des médecins pour l'énucléation de l'adénome de la prostate au laser holmium (HoLEP).

Le conseil scientifique du Gemluc se réunit chaque année, en septembre, et choisit les actions qu'il souhaite soutenir, dans la recherche et pour le CHPG. Après les services de radiologie interventionnelle et de chirurgie viscérale, c'est donc cette année les urologues qui sont aidés. Au total, le groupement distribue une enveloppe de 400 000 euros par an.

Outre les dons privés, l'opération « Les euros de l'espoir », à laquelle peut contribuer chaque salarié de Monaco en versant un euro par mois prélevé sur son salaire, le Gemluc multiplie les initiatives au cours de l'année. « Nous faisons de petites actions en vendant des crayons et des foulards à la Poste, explique le docteur Béatrice Brych. Chacun est concerné. Chacun peut faire un petit geste. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct