“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Centre de santé Mère-Enfant inauguré à Douris, au Liban Monaco rappelle son engagement contre la corruption au GRECO

Mis à jour le 04/07/2019 à 10:08 Publié le 04/07/2019 à 10:08
Cérémonie d’inauguration du Centre Mère Enfant à Douris par Isabelle Rosabrunetto, aux côtés du ministre de la Santé libanais, le Dr Jamil Jabak.	(DR)

Le Centre de santé Mère-Enfant inauguré à Douris, au Liban Monaco rappelle son engagement contre la corruption au GRECO

Une délégation monégasque conduite par Isabelle Rosabrunetto, directeur général du Département des Relations Extérieures et de la Coopération, a effectué une visite au Liban, afin d’échanger sur les partenariats soutenus par la Coopération monégasque, dans les domaines de la santé, de l’éducation et de l’insertion socio-économique des populations les plus vulnérables.

Une délégation monégasque conduite par Isabelle Rosabrunetto, directeur général du Département des Relations Extérieures et de la Coopération, a effectué une visite au Liban, afin d’échanger sur les partenariats soutenus par la Coopération monégasque, dans les domaines de la santé, de l’éducation et de l’insertion socio-économique des populations les plus vulnérables.

Un peu plus d’un an après la venue de Gilles Tonelli, conseiller de gouvernement-ministre des Relations Extérieures et de la Coopération, cette visite était aussi l’occasion de renforcer les liens d’amitié entre les deux États lors d’un entretien au ministère libanais des Affaires Étrangères.

À l’invitation de la Fondation Mérieux, de l’ONG libanaise Amel et de la Municipalité de Douris, que Monaco soutient, Isabelle Rosabrunetto a participé à l’inauguration officielle d’un Centre de santé Mère-Enfant à Douris, dans la plaine de la Bekaa aux côtés du ministre de la Santé libanais, le Dr Jamil Jabak. Pour rappel, en avril 2018, Gilles Tonelli avait participé à la cérémonie officielle de pose de la première pierre de ce même centre.

Isabelle Rosabrunetto a notamment déclaré : « L’ouvrage que nous célébrons illustre parfaitement l’importance que vous accordez - et que nous accordons - à la santé et au bien-être des populations de cette région du Liban, si souvent éprouvée. Je pense en particulier aux enfants en cette année où nous fêtons le trentième anniversaire de la convention des Nations Unies sur les droits de l’enfant. C’est à eux que nous devons assurer la meilleure protection afin de garantir leur avenir. »

Isabelle Rosabrunetto s’est ensuite rendue au camp de Bourj el-Barajneh à Beyrouth. Elle y a visité un centre de santé et a été informée des défis quotidiens des réfugiés palestiniens, notamment en matière d’accès aux soins.

Enfin, la délégation monégasque s’est rendue à Kefraya, dans la Bekaa, pour assister aux opérations de soins de l’Unité médicale mobile de l’Association Libanaise des Chevaliers de l’Ordre de Malte (ALCM) au sein d’un camp informel syrien.

Le 17 juin, Laurent Anselmi, directeur des Services Judiciaires, président du Conseil d’État, accompagné par une Délégation (*), a participé à Strasbourg à une Conférence de Haut niveau organisée à l’occasion du 20e anniversaire du Groupe d’États contre la corruption (GRECO), qui compte à ce jour 49 États membres.

Cette conférence, organisée sous les auspices de la présidence française du Comité des ministres du Conseil de l’Europe, a réuni plusieurs ministres de la Justice européens dont Nicole Belloubet, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice de la France, ainsi que Frans Timmermans, Premier vice-président de la Commission européenne.

Cet anniversaire a été l’occasion de faire le bilan des réalisations du GRECO, d’évaluer les besoins de ses États membres, d’anticiper les nouveaux défis et risques de corruption et de proposer un programme de lutte contre la corruption. Celui-ci orientera les activités du Conseil de l’Europe et du GRECO dans le cadre d’un centre paneuropéen de suivi et de compétences en matière de lutte contre la corruption.

Dans son intervention, Laurent Anselmi a rappelé l’engagement constant des Autorités monégasques dans la lutte contre la corruption ainsi que leur volonté de maintenir le dialogue constructif initié depuis 2008 avec le GRECO, afin de mettre en œuvre, dans le respect des spécificités institutionnelles et constitutionnelles de la Principauté, les recommandations émises par cet organe lors de ses différents cycles d’évaluation

Laurent Anselmi, à la tribune aux côtés de  Thea Tsulikiani, ministre de la Justice de la Géorgie, et Nicole Belloubet, ministre de la Justice de la France. 	(DR)

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.