“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

L'Agence européenne des médicaments donne son feu vert pour le vaccin Johnson & Johnson

Mis à jour le 20/04/2021 à 18:19 Publié le 20/04/2021 à 17:10
Illustration vaccin Janssen.

Illustration vaccin Janssen. Photo AFP

Je découvre la nouvelle offre abonnés

L'Agence européenne des médicaments donne son feu vert pour le vaccin Johnson & Johnson

Comme pour le vaccin AstraZeneca, l'Agence européenne des médicaments juge que les caillots sanguins doivent être ajoutés aux effets secondaires pour le vaccin Johnson & Johnson.

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé, ce mardi 20 avril, que les caillots sanguins devraient être répertoriés comme effet secondaire "très rare" du vaccin Johnson & Johnson contre le Covid-19, tout en estimant que les bénéfices l'emportent sur les risques.

Le rapport bénéfice-risque du vaccin reste positif 

Le régulateur européen a déclaré dans un communiqué avoir établi un "lien possible" entre le vaccin du laboratoire américain et des cas de caillots sanguins, qui devraient "être répertoriés comme des effets secondaires très rares du vaccin".

"L'EMA trouve un lien possible avec de très rares cas de caillots sanguins inhabituels associés à des plaquettes sanguines basses", a déclaré l'EMA, ajoutant que cela "confirme que le rapport bénéfice-risque global reste positif". 

Un avertissement devrait être ajouté aux informations sur le vaccin 

Le comité de pharmacovigilance de l'EMA a conclu "qu'un avertissement concernant des caillots sanguins inhabituels avec des plaquettes sanguines basses devrait être ajouté aux informations sur le produit" pour le vaccin Johnson & Johnson, a ajouté le régulateur européen, basé à Amsterdam.

Ses experts ont également "conclu que ces cas devraient être répertoriés comme des effets secondaires très rares du vaccin", a indiqué l'EMA.

Le directeur financier de Johnson & Johnson (J&J) avait affirmé dans la journée que le laboratoire restait "entièrement confiant" concernant son vaccin contre le Covid-19 et espérait trouver "très bientôt" une solution avec les régulateurs sur son utilisation, actuellement suspendue en Europe et aux Etats-Unis.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.