“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La vente de Fight Aids n'a pas fait (autant) recette

Mis à jour le 03/12/2016 à 05:15 Publié le 03/12/2016 à 05:15
Plus de 200 personnes ont participé à la soirée de Fight Aids Monaco.

Plus de 200 personnes ont participé à la soirée de Fight Aids Monaco. Frédéric Nebinger / Palais princier

La vente de Fight Aids n'a pas fait (autant) recette

La traditionnelle vente aux enchères d'œuvres d'art a rapporté 297 500 € à l'association présidée par la princesse Stéphanie. Un an plus tôt, 380 000 € avaient été récoltés…

C'est la soirée de l'année pour Fight Aids Monaco. Celle qui permet de remplir les caisses de l'association et de mener des actions en faveur des personnes vivant avec le VIH. Jeudi soir au Méridien Beach Plaza, plus de 200 personnes ont participé à un repas au cours duquel des œuvres d'art, offertes par des artistes, ont été vendues aux enchères (lire ci-dessous). Deux cents personnes réunies autour de la présidente de Fight Aids Monaco, la princesse Stéphanie, parmi lesquelles son frère, le prince Albert II.

Record à 70 000 €

Comme toujours, ce dîner organisé pour la bonne cause s'est déroulé dans les meilleures conditions possibles, dans une ambiance aussi amicale que conviviale.

« La princesse était très heureuse de la soirée, rapporte Christine Barca, secrétaire générale de Fight Aids Monaco, malgré les résultats en baisse. »

Une baisse préoccupante, en effet. Si la quasi-totalité des œuvres ont été vendues - seulement deux sur 45 n'ont pas trouvé preneur -, le montant total récolté atteint 297 500 €, contre 380 000 € en 2015. Christine Barca avance une explication à ce recul : « La conjoncture est plus difficile que l'an dernier. » Peut-être qu'il manquait quelques artistes de renom pour booster les enchères. Peut-être aussi que le départ du souverain avant le début des enchères a joué.

Ceci étant, « la plus grosse partie des œuvres sont parties à des prix supérieurs à leur estimation », ajoute la secrétaire générale de l'association. Record de la soirée : une photo argentique des Rolling Stones réalisée par Dominique Tarlé, cédée à 70 000 €.

Fight Aids Monaco compte maintenant sur la générosité de ses donateurs et ses autres opérations de recueil de dons pour renflouer ses caisses en 2017.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct