“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La Principauté engagée aux côtés de l'Organisation Mondiale de la Santé sur la qualité de l'air

Mis à jour le 12/11/2018 à 05:15 Publié le 12/11/2018 à 05:15
Didier Gamerdinger a conduit à Genève une délégation monégasque pour cette première conférence mondiale.

Didier Gamerdinger a conduit à Genève une délégation monégasque pour cette première conférence mondiale. C.Black

La Principauté engagée aux côtés de l'Organisation Mondiale de la Santé sur la qualité de l'air

Une délégation monégasque, conduite par Didier Gamerdinger, conseiller de gouvernement des Affaires Sociales et de la Santé, accompagné notamment de Carole Lanteri, ambassadeur, représentant permanent de Monaco auprès de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), et de la direction de l'Environnement, a participé à la première Conférence mondiale de l'OMS sur la pollution de l'air et la santé, qui s'est tenue à Genève.

Une délégation monégasque, conduite par Didier Gamerdinger, conseiller de gouvernement des Affaires Sociales et de la Santé, accompagné notamment de Carole Lanteri, ambassadeur, représentant permanent de Monaco auprès de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), et de la direction de l'Environnement, a participé à la première Conférence mondiale de l'OMS sur la pollution de l'air et la santé, qui s'est tenue à Genève.

À cette occasion, le conseiller a lu en ouverture un message du souverain annonçant que la Principauté rejoint la campagne Breathelife, menée afin de mobiliser les villes et les individus contre les effets de la pollution de l'air, et dont la mise en œuvre sera assurée, à Monaco par la direction de l'Environnement.

Lors de cette conférence, Didier Gamerdinger a également présenté les engagements de la Principauté pour améliorer et surveiller la qualité de l'air grâce, notamment, aux nouvelles technologies et à l'innovation et à parvenir ainsi à réduire les impacts négatifs de la pollution de l'air sur la santé.

« Nous devons accepter, ensemble, la responsabilité de maintenir et d'améliorer la santé et le développement humain durable pour nos jeunes et les générations futures. C'est en ce sens que la Principauté s'engage et qu'elle invite chacun à s'engager à son tour » a souligné au micro le conseiller de gouvernement.

Confirmant également à Genève que la Principauté continuerait ses engagements auprès de l'OMS en matière de santé.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct