Rubriques




Se connecter à

"La couverture vaccinale des résidents demeure sous-évaluée" : Monaco et le dilemme de ses résidents étrangers

Le gouvernement monégasque annonce ce dimanche qu'il confie le suivi du calcul du taux de vaccination à Monaco à l'Institut monégasque de la statistique et des études économiques. Un calcul affiné en incluant un maximum de statistiques concernant les résidents de la Principauté vaccinés à l'étranger.

Thomas Michel Publié le 27/11/2021 à 19:35, mis à jour le 27/11/2021 à 15:39
Le Centre de vaccination unique de Monaco est ouvert à l’Auditorium Rainier-III. Photo MM

Dans la lutte contre la propagation du coronavirus, la palette d’indicateurs fiables à disposition des pouvoirs publics est essentielle à la mise en place d’une politique efficiente. Or, ces derniers mois à Monaco, les données de vaccination devenaient bien difficiles à interpréter tant la population résidente est cosmopolite, et donc volatile.

Il devenait ainsi bien difficile de mesurer la couverture vaccinale réelle en Principauté. Un résident ayant très bien pu se faire vacciner à l’étranger sans que l’information ne soit comptabilisée dans les statistiques de Monaco, sauf s’il s’était déclaré auprès du Centre de vaccination de Monaco pour demander un pass sanitaire ou y réaliser un suivi sérologique. Bref, il y avait des trous dans la raquette.

un point toutes les deux semaines


Le gouvernement princier a donc annoncé ce dimanche une remise à plat de son dispositif de calcul, désormais confié dans son suivi à l’IMSEE (Institut monégasque de la statistique et des études économiques), "organisme indépendant qui applique les standards internationaux".

 


Un virage qui révèle mécaniquement une meilleure couverture vaccinale selon l’exécutif : "La couverture vaccinale des résidents demeure sous-évaluée par cette partie non quantifiable de résidents vaccinés à l’étranger et non déclarés à Monaco". D’autant que la Principauté a aussi "vacciné un nombre important de personnes qui travaillent à Monaco, sans y résider".


Désormais, la règle est simple : "les chiffres relatifs à la vaccination n’intègrent plus que les personnes résidant à Monaco et vaccinées à Monaco". Sont considérées comme telles les personnes ayant pris rendez-vous à Monaco pour leur deuxième dose (après une première injection à l’étranger) et celles qui se sont déclarées spontanément au Centre de vaccination (après avoir bouclé leur schéma vaccinal à l’étranger) pour obtenir un pass sanitaire ou avoir recours à un suivi sérologique.


Dorénavant, des publications par tranche d’âge du taux de couverture vaccinale seront diffusées toutes les deux semaines par le gouvernement et mises en ligne sur www.imsee.mc.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.