Rubriques




Se connecter à

"Je préférais attendre encore un peu..." Le poignant témoignage de Sophie, 57 ans et non vaccinée, en réanimation à Cannes

Au cœur de la tourmente et de la 5e vague de la Covid-19, nos journalistes ont pu assister au travail des équipes du service réanimation de l'hôpital de Cannes. Ils ont pu échanger avec Sophie, 57 ans, non vaccinée, dont la vie ne tient qu'à un fil.

Nancy Cattan Publié le 13/01/2022 à 07:45, mis à jour le 13/01/2022 à 08:46
Le service réanimation de l'hôpital de Cannes. Photo Frantz Bouton

La vie de Sophie ne tient qu’à un fil. Les médecins sont très pessimistes, ils ont préparé la famille à son départ. Il y a une dizaine de jours, la quinquagénaire travaillait encore au sein d’une administration publique.

Et puis, elle a contracté la maladie, elle "ne sait pas comment, alors [qu’elle] faisait très attention."

"Probablement un collègue". Très vite son état s’est détérioré. Aujourd’hui, elle est traitée par oxygénothérapie haut débit, sans amélioration. Sophie n’est pas vaccinée. "Par conviction personnelle. J’avais peur du vaccin, des contre-indications. Je ne me sentais pas à risque. Et puis, à la télé, ils disent tout et son contraire. Alors je préférais attendre encore un peu, qu’on ait plus de recul. Mon mari essayait de me convaincre, mais je ne voulais pas l’écouter. Là, je ne vais pas bien, et puis mes anticorps sont très élevés. Mais dès que ce sera possible, j’irai me faire vacciner."

 

 

Je regrette pour le vaccin

Des mots qui dénient la triste réalité: son pronostic vital est engagé, ses lendemains des plus incertains.

"Je regrette pour le vaccin, confie-t-elle, d’une voix à peine audible. Je l’aurais peut-être quand même eu la Covid, mais moins violente. Dès que je sortirai, je dirai à mes enfants: vaccinez-vous s’il vous plaît. Regardez où ça mène…"

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.