“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Intérim, syndicats, digital : les grands chantiers du travail

Mis à jour le 12/02/2019 à 10:16 Publié le 12/02/2019 à 10:16
De l’Intérim à la révolution numérique dans l’administration du travail, les équipes de Didier Gamerdinger sont à pied d’œuvre.

De l’Intérim à la révolution numérique dans l’administration du travail, les équipes de Didier Gamerdinger sont à pied d’œuvre. Cyril Dodergny

Intérim, syndicats, digital : les grands chantiers du travail

Lors d’un point presse hier, Didier Gamerdinger a tenu à faire le point sur les réformes qui se profilent dans le monde du travail, et qui vont du dépoussiérage à la (presque) révolution

Les réformes vont bon train du côté du travail. Après le travail de nuit, les équipes de Didier Gamerdinger, conseiller de gouvernement ministre des Affaires sociales et de la Santé, se penchent sur trois autres chantiers dont il a souhaité parler à la presse. Du simple dépoussiérage (ou toilettage, comme on dit dans les ministères) des lois qui régissent les syndicats, jusqu’à l’entrée du tout numérique dans les administrations du Travail, voici un bref tour d’horizon de ces chantiers et ce que cela va impliquer pour les salariés de la Principauté.

1. L’intérim

Ce dossier concerne 3000 personnes environ. « C’est un chiffre constant » commente le Conseiller. Et c’est suffisant pour s’attacher à leur offrir une législation qui correspond à la spécificité de l’intérim. « 68 % des missions durent moins de 6 mois, et...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct