“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Huit nouveaux cas de Covid révélés à Monaco en deux jours

Mis à jour le 12/08/2020 à 21:40 Publié le 12/08/2020 à 21:38
Depuis le début de la crise, 141 personnes ont été diagnostiquées positives à Monaco.

Depuis le début de la crise, 141 personnes ont été diagnostiquées positives à Monaco. Photo J.-F.O.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Huit nouveaux cas de Covid révélés à Monaco en deux jours

Cinq mardi, trois mercredi. En deux jours, le nombre de patients Covid est passé de 133 à 141. Quatre personnes sont toujours admises au CHPG.

Lentement mais sûrement, le nombre de personnes contaminées par le coronavirus continue d’alourdir les chiffres du bilan sanitaire de la Principauté. Certes, comme le gouvernement le répète inlassablement dans son communiqué quotidien, "les personnes testées et hospitalisées ne sont pas toutes résidentes en Principauté".

Mardi soir, en 24 heures, le bilan est passé de 133 à 138 cas de Covid-19 révélés à Monaco depuis le début de la crise sanitaire. Cinq d’un coup, cela faisait bien longtemps que ce n’était pas arrivé.

Et ce mercredi, trois nouveaux cas positifs ont été annoncés, portant ainsi le total à 141.

Ces deux dernières journées accentuent une tendance marquée depuis une dizaine de jours, où, après des semaines extrêmement calmes sur le plan sanitaire, 21 nouveaux cas ont été diagnostiqués.

Mardi et mercredi, deux des personnes contaminées ont été admises au Centre hospitalier Princesse-Grace, et deux en sont sorties, hier. Le service de pneumologie du CHPG compte toujours quatre patients Covid.

À noter enfin que, mercredi soir, onze patients, présentant peu symptômes bénéficient de la surveillance du Centre de suivi à domicile.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.