“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Étude sur l'hydroxychloroquine, comparaison à Kylian Mbappé... Didier Raoult se lâche sur BFMTV

Mis à jour le 03/06/2020 à 19:56 Publié le 03/06/2020 à 19:55
Interrogé par les journalistes Ruth Elkrief et Margaux de Frouville, Didier Raoult est revenu sur l'étude publiée par The Lancet.

Interrogé par les journalistes Ruth Elkrief et Margaux de Frouville, Didier Raoult est revenu sur l'étude publiée par The Lancet. Photo Valérie Le Parc

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Étude sur l'hydroxychloroquine, comparaison à Kylian Mbappé... Didier Raoult se lâche sur BFMTV

Le célèbre épidémiologiste marseillais Didier Raoult a donné un entretien exclusif à BFMTV, ce mercredi 3 juin, dans lequel il revient sur l'étude de The Lancet sur l'hydroxychloroquine et sur son image.

Interrogé par les journalistes Ruth Elkrief et Margaux de Frouville, Didier Raoult est revenu sur l'étude publiée par The Lancet sur l'hydroxychloroquine, traitement qu'il défend depuis le début de l'épidémie.

"Ça ne m'a pas rendu service que (Donald) Trump aime la chloroquine. Il y a 4,5 milliards de gens qui vivent dans des pays où l'hydroxychloroquine est recommandée", précisait l'infectiologue. Avant de balayer les critiques d'un revers de main.

"J'ai fait un essai et je ne me suis pas du tout affranchi des règles. Une des folies qui a pris ce pays, c'est que beaucoup de gens qui ont fait ce métier d'infectiologue sont à l'intérieur d'essais organisés par l'industrie. Pour moi cette épidémie, c'était comme la guerre. Il y a un temps pour la gestion de crise, pour les soins et pour la recherche. Pour moi la question c'était pas de savoir si on allait faire des protocoles et avoir les résultats après l'épidémie."

"Le Mbappé de la médecine"

Le professeur Raoult a également abordé son image. "Ce qu'on dit au jour le jour et ce qu'on pense ne me touche pas. Ce qui m'intéresse c'est d'être en accord avec moi même dix ans plus tard", a-t-il expliqué.

"Il y a un problème dans les sciences. Je pense que la capacité à analyser les sciences est mauvaise. Si on vous demande les 10 meilleurs joueurs de foot vous le savez, mais les dix meilleurs chercheurs personne ne sait qui ils sont."

Didier Raoult a même risqué une comparaison avec Kylian Mbappé, le petit prodige du ballon rond. "En France, quelque soit les éléments, les marqueurs que vous prenez, vous ne me trouverez jamais en dehors des dix."


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.