Rubriques




Se connecter à

Éternuements, toux, yeux qui grattent... Risque élevé d'allergies aux pollens dans le Var et les Alpes-Maritimes

Les départements du Var et des Alpes-Maritimes sont en risque élevé d'allergie aux pollens, d'après les données datant du vendredi 6 mai du Réseau national de surveillance aérobiologique.

La rédaction Publié le 11/05/2022 à 12:39, mis à jour le 11/05/2022 à 12:40
Illustration. Photo AFP

Vous éternuez 20 fois par jour? Vos yeux et votre gorge vous grattent? Rien d'étonnant, le risque d'allergies aux pollens est élevé, selon le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA).

Les départements du Var et des Alpes-Maritimes font partie des 17 départements en rouge, qui se trouvent en majorité dans les régions Paca, Auvergne-Rhône-Alpes et Grand Est. 

La carte du risque par départements, mise à jour le vendredi 6 mai. Carte RNSA.

Pic à venir

Et ce n'est pas près de s'améliorer. "Attention aux pollens de graminées dont les concentrations augmentent sur tout le territoire et seront de plus en plus fortes ces prochains jours avec des journées qui s'annoncent estivales", a prévenu le RNSA ce vendredi 6 mai. 

Les températures augmentent depuis le début de la semaine dans toute la France, de 3°C à 8°C en plus par rapport aux moyennes de saison. Le pic est attendu le 12 et 13 mai.

Dans le Var et les Alpes-Maritimes, "l'association des pollens de graminées, chêne, Cupressacées, et Urticacées (pariétaires) donnera un risque d'allergie global élevé", a indiqué le RNSA. "Le risque d'allergie sera plus faible pour les autres herbacées en floraison un peu partout en France à savoir plantain et oseille."

 

Le Réseau a mis en garde sur les "micro-aiguilles contenues dans les bourres de platane", qui sont "très irritantes et peuvent irriter la gorge et faire tousser".

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.