Rubriques




Se connecter à

Est-il vrai que les effets secondaires du vaccin contre la Covid sont plus forts lors de la deuxième injection?

P. Machinot Publié le 17/06/2021 à 11:50, mis à jour le 17/06/2021 à 11:50
Illustration vaccin, piqure, Covid, vaccination. Photo doc Frantz Bouton

Question de Richard

Est-il vrai que les effets secondaires du vaccin contre la Covid sont plus forts lors de la deuxième injection?

Bonjour Richard, 

Vous avez raison. L'injection des vaccins (Pfizer, Moderna, Astra Zeneka, Janssen) présente parfois des effets secondaires, dont l'intensité est souvent plus importante lors de la seconde dose.

A ce jour, 30 millions de Français ayant reçu leur première dose de vaccin anti-Covid-19 et près de 15 millions pour la seconde injection. Avec le recul, l’Agence nationale du médicament (ANSM) observe que les effets secondaires de la deuxième dose peuvent être plus forts, quel que soit le vaccin inoculé, même si c'est n'est pas une règle.

Et le même constat a été dressé lors des campagnes vaccinales menées notamment au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

Voici pourquoi. Comme le constate TopSanté, si la première injection demande au corps un certain temps pour identifier l'agresseur, lors de la seconde il le reconnaît de suite et dispose d'une armée d'anticorps déjà formés pour le contrer. Ainsi, la réaction immunitaire (qui se manifeste par les symptômes d'inflammation : douleurs, fièvre, courbatures...) se déploie plus vite et de façon plus importante.

 

En somme, ces effets plus marqués traduisent une meilleure capacité de l'organisme à se défendre. La deuxième injection a un rôle de "boost immunitaire".

"Les effets indésirables courants et d’une intensité légère à modérée sont une bonne chose, affirme, de son côté, l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ils nous montrent que le vaccin fonctionne."

Les jeunes plus touchés

Selon Guy Gorochov, immunologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière de Paris, interrogé par Ouest-France, les personnes "d’une trentaine d’années" seraient les plus touchées par ces effets secondaires plus intenses. Un constat tiré "des études cliniques" des différents vaccins présents sur le marché. "Il peut y avoir des effets secondaires plus graves comme les thromboses ou des caillots sanguins. Mais c’est rarissime", souligne le scientifique.

 

Lequel se montre rassurant: "La fièvre, la fatigue n’ont jamais été des symptômes inquiétants" après un vaccin. "Il faut juste se reposer".

Posez votre question à la rédaction
Grands projets, enjeux locaux, coronavirus, travaux, politique, économie…
Posez toutes vos questions à nos journalistes. Et retrouvez leurs réponses dans la rubrique dédiée

Nos dernières réponses à vos questions

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.