Rubriques




Se connecter à

Est-il vrai de dire que désormais une majorité des habitants des Alpes-Maritimes a contracté au moins une fois la Covid-19?

Damien Allemand Publié le 11/01/2022 à 14:31, mis à jour le 11/01/2022 à 14:09
Les tests PCR seront gratuits jusqu'au 11 septembre. Photo E.O.

Question de Alain

Est-il vrai de dire que désormais une majorité des habitants des Alpes-Maritimes a contracté au moins une fois la Covid-19?

Bonjour Alain,

Comme vous le savez, la 5e vague de la Covid-19 progresse à vitesse grand V, au niveau des contaminations, dans les Alpes-Maritimes. Selon des données de Santé Publique France, le taux d'incidence s'élevait 2.577 cas positifs pour 100.000 habitants entre le 1er et le 7 janvier. Du jamais vu depuis le début de l'épidémie. Sur les 7 derniers jours, cet indicateur a augmenté de près de 66%. 

Alain, vous nous posez la question de savoir combien d'Azuréens ont contracté le virus de la Covid-19 depuis le début de l'épidémie. Nous ne sommes pas en mesure de vous donner ce chiffre avec précision. En revanche, nous pouvons vous confirmer qu'entre le 13 mars 2020 et le 7 janvier 2022, 249.119 tests PCR ou antigéniques ont été déclarés positifs dans les Alpes-Maritimes. 

Des données manquantes ou trop vagues

Attention, cela ne veut pas dire que 249.119 personnes ont eu la Covid-19. Un même Azuréen a pu se faire dépister plusieurs fois avant de retourner au bureau notamment ou pour confirmer un premier test positif. Ce chiffre comprend aussi les Azuréens qui ont pu contracter le virus plusieurs fois à quelques mois d'intervalle. 

 

Les résultats des autotests positifs sont également absents des données des cas positifs sur Santé Publique France. 

Cordialement. 

Posez votre question à la rédaction
Grands projets, enjeux locaux, coronavirus, travaux, politique, économie…
Posez toutes vos questions à nos journalistes. Et retrouvez leurs réponses dans la rubrique dédiée

Nos dernières réponses à vos questions

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.