“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

En orthopédie, on s'en sert partout !

Mis à jour le 02/12/2017 à 05:15 Publié le 02/12/2017 à 05:15
Le Dr Martin Schramm, chirurgien orthopédiste.

En orthopédie, on s'en sert partout !

« On utilise les facteurs de croissance en pratique quotidienne sur les tendons, les ligaments, les cartilages et les muscles.

« On utilise les facteurs de croissance en pratique quotidienne sur les tendons, les ligaments, les cartilages et les muscles. En fait, on s'en sert partout ! », explique d'emblée de Dr Martin Schramm, chirurgien orthopédiste qui utilise le PRF depuis un an et demi.

Les patients sont avertis au préalable et signent un consentement avant l'intervention chirurgicale. « Pendant que nous opérons, les tubes de sang sont centrifugés. Nous récupérons l'extrait plaquettaire que l'on met dans les incisions à la fin de l'intervention. Le PRF est donc un outil. Il ne remplace pas l'acte chirurgical qui doit être mini invasif. »

Mais à quoi sert-il donc exactement ? « Le docteur Maestro a fait des études avec un de ses confrères sur l'effet du PRF dans la cicatrisation des ostéotomies au niveau du pied. » Et de citer le cas de l'hallux valgus, cette déformation de l'os qui fait un "oignon" à la base du gros orteil. « Grâce au PRF, on raccourcit les délais de consolidation osseuse radiologique. À un mois et demi, on a 85 % de solidité radiologique au niveau des phalanges, contre 50 % sans le PRF. »

Le procédé est utilisé également lorsqu'il manque de l'os. Dans le cas d'une plaie avec une nécrose, et des risques d'infection osseuse, « on utilise le PRF comme un pansement biologique pour obtenir une cicatrisation. »

Les orthopédistes font encore usage du PRF sous arthroscopie, quand il y a des complications de prothèses, dans les tendinites également, certaines douleurs de la plante du pied, des syndromes de Morton, des lésions musculaires…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.