“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Elle décède dans le feu de son appartement à Nice

Mis à jour le 02/01/2016 à 05:09 Publié le 02/01/2016 à 05:09
Un appel général avait été lancé, une cinquantaine de sapeurs-pompiers sont intervenus dans le quartier des Moulins à Nice.

Un appel général avait été lancé, une cinquantaine de sapeurs-pompiers sont intervenus dans le quartier des Moulins à Nice. Cyril Dodergny

Elle décède dans le feu de son appartement à Nice

Une quinquagénaire a perdu la vie dans le quartier des Moulins jeudi soir. Trois autres personnes, dont un enfant, ont été intoxiquées. D'importants moyens de secours étaient déployés

Jeudi soir, une locataire d'une cinquantaine d'années, qui habitait un appartement du quartier des Moulins, à Nice, est décédée d'un arrêt cardio-ventilatoire dans l'incendie de son logement. Il était 22 h 30 environ lorsque l'alerte a été déclenchée. D'importants moyens de secours ont été engagés sur l'immeuble, situé 41 rue des Mahonias, à l'ouest de Nice. Les nombreux appels reçus par le centre de traitement de l'alerte laissaient craindre un sinistre d'importance.

En sécurité dans un local associatif

Des témoignages faisaient également état de potentielles victimes menacées par les flammes. En réaction, les sapeurs-pompiers avaient donc déclenché un départ général. Près d'une cinquantaine de soldats du feu étaient dépêchés sur les lieux sous les ordres du commandant David Clares. Outre la victime décédée, les pompiers ont pris en charge trois autres personnes intoxiquées par les fumées, dont un enfant de 6 ans. Elles ont été dirigées vers le caisson hyperbare de l'hôpital Pasteur de Nice.

Pendant ce temps, une trentaine de personnes, des habitants de l'immeuble, ont été mises en sécurité dans un local associatif. Elles ont pu réintégrer leurs logements vers 4 heures du matin. Le feu a pris au treizième étage d'un immeuble qui en compte dix-sept. Les circonstances de l'incendie restaient hier encore indéterminées. Une enquête a été ouverte. E.G. et G. L.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct