“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les donneurs de sang en Paca ne sont pas concernés par la restriction de don du ...

Vous avez passé une nuit en PACA ou à Monaco, vous ne pourrez pas donner votre s...

La Fondation Lenval a besoin de vous, voici pourquoi

Prise de rendez-vous en ligne, dossiers informatisés... le CHPG se donne quatre ...

Le conseiller de gouvernement-ministre Didier Gamerdinger et le secrétaire général Ludmilla Raconnat-le-Goff expliquent l'ordonnance souveraine qui accorde, dès le 1er janvier, plus de droits aux salariées de la commune et de l'État résidentes monégasques.

Un pas vers la fin des

Douleurs dans la poitrine, migraines, nausées... Quand faut-il s'inquiéter?

Mis à jour le 30/10/2017 à 09:51 Publié le 30/10/2017 à 10:10
Illustration.

Illustration. Photo VLP

Douleurs dans la poitrine, migraines, nausées... Quand faut-il s'inquiéter?

Chef des Urgences du CHU Avicenne et du SAMU 93, le Pr Frédéric Adnet a coécrit avec Sandrine Trouvelot, un livre décrivant les symptômes qui doivent conduire à appeler le 15.

Une douleur lancinante, des nausées, une sensation inhabituelle… Bien souvent on hésite à la manière de réagir face à des maux: attendre quelques heures que ça passe, consulter son généraliste, aller aux urgences, ou appeler le SAMU (15).

Le Pr Frédéric Adnet, chef du service des Urgences du CHU Avicenne et du SAMU 93, et Sandrine Trouvelot, journaliste, viennent de publier "Y a-t-il urgence?" chez Flammarion. Un ouvrage qui vous aidera à décrypter les situations d’urgences médicales. Les symptômes pour lesquels une consultation s’impose sont décris. Un ouvrage à prescrire sans restriction pour vous aider à adopter la bonne réaction.

Identifier les signes manifestes d’urgence vitale

Le Pr Adnet explique avoir voulu coécrire ce livre suite à deux constats: "Le premier est lié à mon expérience d'urgentiste: il m'est arrivé de voir des patients en arrêt cardiaque, voire décédés, parce qu'ils n'ont pas été soignés assez vite alors même qu'ils présentaient des signes manifestes d'une urgence vitale. Le second est à l'opposé: des personnes alertent les secours alors que finalement leur cas ne relève pas d'une urgence. Nous avons donc voulu permettre aux gens de différencier ce qui n'est pas très grave de ce qui est très urgent et qui demande de faire appel immédiatement au SAMU."

Ce livre s'adresse donc à un éventail très large de lecteurs, y compris ceux dont un proche souffre d'une pathologie chronique (diabétiques, insuffisants...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct