Rubriques




Se connecter à

Distribution de masques: qu'en est-il dans les communes de la Riviera Française?

La ville de Menton a annoncé le lancement de son opération "Des masques pour tous" cette semaine. De son côté, Roquebrune-Cap-Martin prévoit une distribution à l'ensemble de la population à partir du 5 mai. On fait le point.

La rédaction Publié le 21/04/2020 à 18:50, mis à jour le 21/04/2020 à 20:03
Les personnes de plus de 70 ans recevront leur masque à domicile. Des livraisons sont organisées depuis lundi. Pour les autres, des « drives » vont être mis en place. Photo Ville de Menton

à Menton

Lancée par la Ville de Menton, l’opération "Des masques pour tous" va permettre dans les jours et semaines à venir de distribuer des masques dits "alternatifs" à tous les Mentonnais. 

Ces masques fabriqués en tissu permettent de limiter les projections de postillons lors de nos actions quotidiennes.  Ils contribuent donc à limiter et à ralentir la propagation de l’épidémie actuelle.

C’est le Centre communal d’action sociale qui pilote la fabrication locale de ces masques et cette production a été complétée par des achats auprès de grandes entreprises nationales.

Ainsi, plus de 150.000 masques ont été commandés. Les premiers sont en cours de livraison.
Afin de limiter les déplacements des personnes les plus fragiles, notamment celles de plus de 70 ans, une distribution est réalisée à leur domicile depuis lundi, sous réserve qu’elles se soient inscrites sur le registre des personnes fragiles.

 

Cette distribution se poursuivra, pour le reste de la population, avec la mise en place de « drives » dans les différents quartiers de la ville dans les semaines qui suivront.

Parallèlement le CCAS a reçu près de 6.000 masques chirurgicaux.  Ces derniers sont ventilés aux professionnels qui interviennent auprès des personnes fragiles pour les maintenir à domicile, que ce soit en leur livrant des repas, en effectuant leurs courses, ou bien encore en dispensant des soins infirmiers. Ils permettent de protéger les seniors lors de ces interventions.

Enfin, plus de 2000 masques ont déjà été distribués aux professionnels de santé de la Ville, pour les protéger d’une éventuelle contamination lors de pratiques médicales parfois invasives.

L’inscription sur le registre des personnes fragiles est parfaitement simple. Il suffit de téléphoner au CCAS en composant le 04.92.41.76.00.

 

A Roquebrune

Le 8 avril, la ville a passé commande de 30.000 masques alternatifs homologués lavables à destination de tous les Roquebrunois (2 par personne à partir de 3 ans).  La ville réceptionnera les masques fin avril.

Un courrier d’information est distribué par La Poste à chaque foyer roquebrunois afin d’expliquer les modalités de distribution.

Dès aujourd’hui, les Roquebrunois sont invités à s’inscrire via le formulaire sur le site de la ville www.roquebrune-cap-martin.fr.

Les personnes n’ayant pas d’accès à internet sont invitées à contacter le 04.92.10.48.22, du lundi au vendredi de 8h30 à 16h30.

Chaque Roquebrunois inscrit recevra un mail ou un appel avec les modalités, la date (à partir du 5 mai), l’heure et le lieu du retrait des masques (7 points de distribution répartis sur la commune).

 

Concernant les personnes âgées, isolées ou en situation de handicap, inscrites sur le registre du Centre Communal d’Action Sociale, les masques alternatifs leur seront livrés directement à domicile par des agents du CCAS.  (Tél. 04.93.28.18.92 de 8h30 à 16h30).

A Beausoleil

En attendant la réception des masques grand public destinés à toute la population de la Communauté d’agglomération de la Riviera française, la Ville de Beausoleil procède depuis ce mardi à une distribution de masques chirurgicaux à l’attention des personnes les plus vulnérables face au Coronavirus, les résidents âgés de plus de 70 ans.

Cette distribution est assurée au marché municipal du centre-ville, de 10h à 12h le mardi et le jeudi, et au marché des Moneghetti, de 10h à 12h, le mercredi et le vendredi.

Ces jours-là, des agents de la ville, installés à un stand, remettront deux masques par personne, sur présentation d’une pièce d’identité et de l’attestation de déplacement dérogatoire. Cette opération sera effectuée en respectant les règles de distanciation sociale.

Les Beausoleillois de plus de 70 ans confinés en permanence chez eux, dans l’impossibilité de sortir, peuvent appeler le CCAS pour se faire livrer à domicile. Les résidents inscrits sur le registre des personnes vulnérables du CCAS se verront quant à eux automatiquement livrer ces masques dans le cadre des visites ou du portage de repas.

A Moulinet 

La mairie délivre aux personnes âgées ou dont la vulnérabilité est attestée médicalement (par exemple à cause d’affections respiratoires) sans aidants, un masque jetable par semaine et par foyer, jusqu’à ce que des masques lavables soient disponibles.

 

Pour s’en procurer, les personnes sont invitées à se présenter à la porte du secrétariat aux horaires de présence de Josiane Carenco (10h-12h pendant la période de confinement), puis à se reculer dans les escaliers d’au moins 2 mètres. L’enveloppe contenant le masque sera déposée au sol.

A Sospel

Grâce à un achat groupé avec une entreprise de BTP, la commune s’est dotée d’un premier lot de 500 masques lessivables normés Afnor. Ils ont été mis à disposition des professionnels sospellois.

Pour en bénéficier, les entreprises sont invitées à contacter l’UPB (Union des Professionnels de la Bévéra) par mail ou via leur page Facebook en message privé en donnant le nombre de personnes travaillant dans l’entreprise. La livraison des masques est prévue début mai.

Pour le reste de la population, la commune est en attente de réceptionner la commande de masques lessivables passée auprès de la Carf. La livraison est attendue début mai et devrait permettre de délivrer un masque par personne à chaque habitant.

Cette commande, passée par la communauté d’agglomération, devrait permettre de fournir aussi le reste des communes de la Riviera Française qui en ont fait la demande.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.