“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Deux unités Covid-19 ouvertes à l'hôpital de Monaco

Mis à jour le 06/11/2020 à 21:40 Publié le 06/11/2020 à 21:38
Le CHPG est passé à la vitesse supérieure et a notamment déménagé son service orthopédie à l’IM2S pour créer une unité Covid de 16 lits qui pourra éventuellement être portée à 30 lits.

Le CHPG est passé à la vitesse supérieure et a notamment déménagé son service orthopédie à l’IM2S pour créer une unité Covid de 16 lits qui pourra éventuellement être portée à 30 lits. Photo Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Deux unités Covid-19 ouvertes à l'hôpital de Monaco

Depuis mercredi, seize lits sont dédiés aux patients atteints de coronavirus avec des problèmes pneumoniques, et sept postes de soins critiques ont été créés.

Depuis mercredi, le Centre hospitalier Princesse-Grace (CHPG) a renforcé ses capacités de prise en charge des patients atteints de la Covid-19.

L’établissement hospitalier a ouvert une unité de 16 lits, pouvant être élargie à 30, pour les malades présentant des symptômes pneumoniques.

Le service d’orthopédie transformé en unité Covid

"Au printemps, les sociétés savantes nous ont recommandé de déprogrammer l’ensemble des activités chirurgicales. Ce n’est pas le cas aujourd’hui et cela nous permet heureusement de préserver les activités de cancérologie, de cardiologie, ainsi que de l’ensemble des activités de médecine, explique Benoîte de Sévelinges, directrice du CHPG. Nous avons donc opté pour une stratégie différente, en nous appuyant sur l’existence d’une structure proche, l’IM2S, qui accueille, et nous les en remercions, l’activité du service orthopédie du CHPG. Les locaux ainsi libérés permettent d’accueillir l’unité Covid-19."

De plus, sept postes de soins critiques ont été installés, en complément des huit lits de réanimation et des quatre lits d’unité de surveillance chirurgicale continue existants.

Les patients atteints de la Covid mais ayant une autre pathologie principale continuent à être hospitalisés dans le service de spécialité dont il relèverait sans le virus.

Anticiper les besoins

"Des équipes dédiées ont été constituées sur la base du volontariat", explique la directrice du CHPG.

Le nombre de malades augmente au quotidien dans des proportions encore plus importantes qu’au printemps; raison pour laquelle le CHPG doit anticiper les besoins qui risquent d’être les siens très rapidement.

Ces derniers jours, ce sont 18 nouveaux cas positifs jeudi, 15 mercredi, 22 mardi et 9 lundi. Les chiffres suivent donc une tendance haussière forte (lire ci-contre le bilan record d’hier).

"Dans le contexte actuel d’accélération importante du nombre de patients positifs à la Covid-19, le CHPG a fait le choix d’enclencher une nouvelle étape d’organisation, avec la création de deux unités dédiées à la prise en charge des patients Covid +, explique le gouvernement par voie de communiqué. Ce renfort global des capacités d’hospitalisation doit permettre de faire face à une augmentation des besoins sur les prochains jours, conformément aux prévisions épidémiologiques réalisées par l’Institut Pasteur, dans un contexte où la grande majorité des patients positifs hospitalisés ne relève pas d’une forme grave de la maladie nécessitant le recours à de la réanimation, et où les équipes ont la volonté de maintenir les activités programmées dans les services pour ne pas risquer de retards de prise en charge."


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.