Rubriques




Se connecter à

"Des patients non vaccinés nous disent "si j'avais su"", confie Benoîte de Sevelinges, directrice du CHPG à Monaco

Benoîte de Sevelinges, directrice du CHPG à Monaco revient sur le profil des patients admis dans ses services hospitaliers, sur la vaccination et la présence d'Omicron en Principauté.

Thibaut Parat Publié le 14/01/2022 à 09:41, mis à jour le 14/01/2022 à 10:16
Depuis le début de l’année, la moyenne d’âge des patients admis en service de réanimation est de 63 ans. Photo Jean-François Ottonello

Quel est le profil des patients pris en charge pour la Covid-19 au Centre hospitalier Princesse-Grace?
C’est difficile de vous donner un profil type. Il y a des personnes âgées non-vaccinées et on constate, malheureusement, beaucoup de décès. Mais, plus étonnant, on voit arriver des patients beaucoup plus jeunes. Depuis le début de l’année, en réanimation, la moyenne d’âge est de 63 ans. La semaine dernière, on avait un patient de 38 ans et un autre de 44 ans. Très jeune, donc, et sans comorbidités d’origine. En service pneumologie, actuellement, deux patients ont moins de 55 ans.

La majorité des patients est non-vaccinée?
La très grande majorité, c’est flagrant. En pneumologie, seulement une personne sur 11 est vaccinée. En réanimation, sur 4 patients, un seul a reçu ses deux doses. Enfin, en court séjour gériatrique, sur 13 patients, 6 ont reçu trois doses et 2 ont reçu deux doses. Par nature, ce sont des gens qui sont plus âgés. Il faut aussi mettre le statut vaccinal à l’aune de l’âge et des comorbidités.

 

Sur cette question de la vaccination, qui clive quel que soit le pays, des patients éprouvent-ils des regrets auprès des équipes soignantes et médicales?
Bien sûr et ça frustre d’autant plus les équipes. Beaucoup disent: "Si j’avais su…". On vit des drames au quotidien. On a un couple où la dame est décédée et le monsieur a été placé en institution. On a vécu le décès de la mère et de sa fille. Passé 50 ou 60 ans, le risque d’hospitalisation est très présent. Quand on voit ce qu’est une hospitalisation Covid-19, c’est-à-dire des gens qui n’arrivent plus à respirer, des gens qui s’étouffent dans leur lit, il faut être sacrément convaincus pour ne pas regretter… Toutes ces personnes ne devraient pas être là mais à la maison avec leurs enfants. Pas dans un lit d’hôpital.

Les scientifiques disent que le variant Omicron est plus contagieux mais moins virulent que son homologue Delta. Les durées d’hospitalisation sont-elles plus courtes?
Pour l’instant, on ne constate pas de diminution. Mais l’arrivée d’Omicron dans le Sud-est est assez récente. Il faut se laisser encore quelques semaines pour tirer des conclusions.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.