“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Dépistage de la Covid-19: la Principauté s’organise pour être efficace

Mis à jour le 16/09/2020 à 20:38 Publié le 16/09/2020 à 20:26
Deux boxes permettent au personnel soignant de procéder à des tests PCR pour dépister les patients orientés vers l'espace Léo-Ferré.

Deux boxes permettent au personnel soignant de procéder à des tests PCR pour dépister les patients orientés vers l'espace Léo-Ferré. Photo Dylan Meiffret

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Dépistage de la Covid-19: la Principauté s’organise pour être efficace

À Fontvieille, deux postes de prélèvements permettent de procéder à des tests PCR destinés aux personnes symptomatiques ou cas contact exposés, ayant une prescription médicale

La logistique s’est opérée en 24 heures, en début de semaine. Une urgence pour répondre à la volonté d’installer à Fontvieille un nouveau centre de test de la Covid-19, baptisé centre national de dépistage.

Techniquement, le "centre" est un espace matérialisé dans le hall de l’espace Léo-Ferré, comme un hôpital de campagne.

Passé l’accueil de la secrétaire, deux boxes ont été aménagés avec un large fauteuil et le matériel technique nécessaire pour procéder au test nasal PCR. Un troisième fauteuil pourrait être installé la semaine prochaine.

Capacité envisagée pour l’heure: 80 rendez-vous par jour, cinq jours par semaine, du lundi au vendredi de 9 heures à 16 heures. Car l’accès à ce nouvel établissement est régi par des règles précises.

Pour être testé à Fontvieille, il faut d’abord obtenir une prescription de son médecin, puis joindre le call center (92.05.55.00). L’appel passé par le médecin ou le patient permet de générer une fiche numérique directement adressée au centre de dépistage.

Sur place, les équipes déterminent alors les priorités et fixe un rendez-vous à la personne désireuse de se faire dépister.

Pas de libre-service

Ce mercredi, les premières personnes orientées par leur médecin dans la matinée, ont pu être dépistées dès l’après-midi à l’espace Léo-Ferré.

Mais, il n’est pas question, pour le moment, de passer outre cette procédure et de se présenter aux portes du centre pour se faire directement dépister, à l’instar de certains points de dépistage en drive dans les villes du département voisin.

Car ce nouvel établissement de dépistage en Principauté, qui s’ajoute aux tests effectués au CHPG et en laboratoires privés, répond à un besoin et vise à l’équilibre, en testant en moyenne une centaine de personnes par jour.

Ce nombre correspond à la capacité journalière du Centre scientifique de Monaco d’absorber et d’analyser les prélèvements effectués pour déceler le porteur de la maladie. C’est pourquoi, à l’heure actuelle, ce centre national ne teste que les gens symptomatiques ou fortement exposés.

"Un centre public ne doit tester que les gens médicalement nécessaires", assure Benoite de Sevelinges, la directrice du CHPG, qui a mobilisé des infirmières et infirmiers parmi ses équipes, mais aussi certains retraités qui ont accepté de prendre des gardes dans ce nouvel espace.

Un résultat en 36 heures maximum

Avec ce process, l’objectif est de fournir un résultat au patient sur son état "dans les 36 heures au maximum", assure Didier Gamerdinger, conseiller de gouvernement-ministre des Affaires sociales et de la Santé. Une manière, l’a rappelé le ministre d’État Pierre Dartout, d’accélérer la trinité sanitaire: tester, tracer et isoler.

"La lutte contre la Covid demeure une priorité très forte, il faut monter en puissance et nous sommes sur la bonne voie avec ce lieu unique pour les prélèvements complémentaires du CHPG et des laboratoires privés, souligne le nouveau chef du gouvernement. Si nécessaire, il faudra faire plus mais pas faire trop pour s’inscrire dans la durée. Soyons ambitieux en étant extrêmement vigilant, c’est notre devoir à tous et j’observe, depuis mon arrivée en Principauté, un professionnalisme efficace et rigoureux."

Un point sur lequel il se retrouve avec le président du Conseil national, Stéphane Valeri, qui a appelé aussi ce mercredi à la "vigilance et la responsabilité", tout en saluant Pierre Dartout pour sa "gratitude et son sens du dialogue".

Questions pratiques

A qui s’adresse le centre national de dépistage?
Aux Monégasques, résidents, salariés et enfants scolarisés en Principauté, qui sont symptomatiques ou cas contact, et envoyés par leur médecin. Le lieu est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 16h.

Et pour les personnes symptomatiques qui se présentent à l’hôpital?
Le test est réalisé soit au CHPG, soit au centre national.

Et les personnes asymptomatiques ou non cas contact qui veulent se faire dépister?
Prendre rendez-vous dans un laboratoire privé.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.