Rubriques




Se connecter à

Covid-19: quelles différences entre les vaccins de Novavax, Pfizer et Moderna?

Le vaccin contre le Covid-19 de l'américain Novavax, basé sur une technologie classique, va devenir le cinquième à être disponible en France après le feu vert de la Haute autorité de santé (HAS) vendredi.

La rédaction avec AFP Publié le 14/01/2022 à 15:55, mis à jour le 14/01/2022 à 15:36
Un vaccin (photo d'illustration) Photo archives Jean-François Ottonello

Un nouveau vaccin bientôt disponible. Le vaccin contre le Covid-19 de l'américain Novavax, basé sur une technologie classique, va devenir le cinquième à être disponible en France après le feu vert de la Haute autorité de santé (HAS) vendredi.

Ce vaccin et celui de Janssen (déjà disponible pour les plus de 55 ans) peuvent dans certains cas être "une alternative utile" pour les gens réticents à se faire injecter les vaccins à ARN messager de Pfizer et Moderna, juge la HAS dans son avis.

La France doit recevoir "3,2 millions de doses" de ce vaccin au premier trimestre, et a posé une option pour "3,2 millions de doses supplémentaires" au deuxième trimestre, selon le ministère.

 

Les premières livraisons sont attendues "fin janvier" mais "des signaux indiquent qu'il pourrait y avoir des retards".

Quelle est la particularité de ce nouveau vaccin? En quoi est-il différent de ceux de Pfizer/BioNTech et Moderna, les plus utilisés dans l'Hexagone? Éléments de réponses.

1. Technologie

Nuvaxovid, de son petit nom, est un vaccin dit "sous-unitaire". Il contient une composante du virus, et non le virus entier comme les vaccins les plus classiques, introduite dans l'organisme pour déclencher une réponse immunitaire.

La technologie est similaire à celle utilisée dans les vaccins contre l'hépatite B et la coqueluche, vieux de plusieurs décennies, qui sont largement utilisés dans le monde.

Il "pourrait aider à surmonter les principaux obstacles à la vaccination mondiale, notamment les défis de la distribution mondiale et l'hésitation à la vaccination", selon le PDG de l'entreprise Novavax, Stanley C. Erck.

À l'inverse, les vaccins de Pfizer et Moderna utilisent la technologie de l'ARN messager. 

2. Nombre d'injections

Comme pour Pfizer, Nuvaxovid est administré en deux injections, généralement dans le muscle de la partie supérieure du bras, à 3 semaines d'intervalle. Des rappels sont éventuellement possibles.

 

Les effets indésirables observés avec le sérum dans les études étaient généralement légers ou modérés, et ont disparu quelques jours après la vaccination: douleur à l'endroit de l'injection, courbatures, fatigue, maux de tête et malaises.

Le délai recommandé entre les deux doses est de 28 jours pour Moderna. 

3. Efficacité

Les essais cliniques principaux -l'un en Grande-Bretagne et l'autre aux États-Unis et au Mexique- impliquant plus de 45.000 personnes, ont montré entre 89 et 90% d'efficacité avec Novavax pour réduire le nombre de cas symptomatiques de Covid.

L'Agence européenne du médicament (EMA) a noté que "la souche originale du SRAS-CoV-2 et certains variants préoccupants tels que Alpha et Beta étaient les souches virales les plus courantes circulant lorsque les études étaient en cours".

Autrement dit, le vaccin n'a pas été testé sur les nouveaux variants Delta et Omicron.

L'efficacité de Pfizer et Moderna est similaire, à hauteur de 94% à 95% "selon les données en vie réelle comme dans les essais cliniques", précise le gouvernement. 

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.