Rubriques




Se connecter à

Covid-19: les vaccinés ont trois fois moins de chances d'être positifs, selon une étude

Les personnes totalement vaccinées ont trois fois moins de chances d'être testées positives au Covid-19 que celles qui ne sont pas vaccinées, selon les derniers résultats publiés mercredi d'une vaste étude en Angleterre.

AFP Publié le 04/08/2021 à 08:11, mis à jour le 04/08/2021 à 08:16
Au Royaume-Uni, les autorités de santé ont choisi d'étendre le délai entre deux doses de vaccin à 12 semaine. Elles privilégient ainsi les premières doses, afin que le plus de personnes possible aient rapidement reçu au moins une injection. Photo Clément Tiberghien

Les résultats de cette étude, réalisée par l'Imperial College de Londres et Ipsos MORI sur plus de 98.000 volontaires entre le 24 juin et le 12 juillet, montre également que les personnes entièrement vaccinées ont moins de chances de transmettre le virus.

"Ces résultats confirment nos données précédentes, qui montrent que deux doses de vaccin offrent une bonne protection contre l'infection", a souligné le Pr Paul Elliott, responsable de l'étude. Néanmoins il "existe toujours un risque d'infection, car aucun vaccin n'est efficace à 100%", a-t-il poursuivi, appelant à la "prudence".

Le rapport indique également que le nombre d'infections a été multiplié par quatre par rapport au dernier rapport publié fin mai, avec une personne sur 160 infectée, mais la progression semble ralentir.

 

Ces chiffres ne tiennent pas compte de la levée de l'essentiel des restriction entrée en vigueur le 19 juillet en Angleterre, malgré l'explosion du nombre de cas attribuée au variant Delta, plus contagieux.

La dernière estimation de l'Office national des statistiques (ONS), portant sur la semaine qui s'est achevée le 24 juillet, concluait qu'une personne sur 65 était infectée en Angleterre.

Dans tout le Royaume-Uni, où 73% des adultes sont totalement vaccinés, l'épidémie a fait près de 130.000 morts.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.