Rubriques




Se connecter à

Covid-19: le taux d'incidence flambe encore dans les Alpes-Maritimes et dépasse maintenant les 300

Le département des Alpes-Maritimes a une nouvelle fois connu une forte augmentation de son taux d'incidence ce vendredi 23 juillet.

Damien Allemand Publié le 23/07/2021 à 19:36, mis à jour le 23/07/2021 à 19:45
Illustration dans un laboratoire qui analyse les tests PCR. Photo Dylan Meiffret

+ 20% en un jour, + 200% en une semaine! Le département des Alpes-Maritimes a une nouvelle fois connu une forte augmentation de son taux d'incidence ce vendredi 23 juillet. 

Selon Santé Publique France, il s'élevait à 314 cas pour 100.000 habitants contre 255 la veille. Ce niveau n'avait plus été atteint depuis le mois de mars. A cette date, le département était en couvre-feu la semaine et en confinement le week-end. 

Le taux d'incidence bat toujours des records chez les jeunes. Il était toujours à plus 1.000 chez les 20-29 ans ce vendredi soir. Un record depuis le début de l'épidémie de coronavirus en mars 2000. 

Durcissement des mesures à Nice

Pour tenter d'endiguer la 4e vague, toujours attisée par le variant Delta, Christian Estrosi a durci les mesures sanitaires à Nice. 

 

Le maire de Nice a annoncé que les enfants ne seront, dès ce lundi, pas accueillis en centres de vacances que "s’ils sont munis d’un test PCR de moins de 24h ou pour les plus de 12 ans d’un certificat de vaccination. Les tests salivaires seront autorisés". 

Par ailleurs, Christian Estrosi a également décidé d'interdire la musique des terrasses des bars et restaurants "pour limiter les attroupements, propices à la propagation du virus".

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.