Rubriques




Se connecter à

Covid-19: l'ARS alerte sur une "circulation virale" jamais observée en Paca et une recrudescence des cas dans les Ehpad

L'Agence régionale de Santé a fait mardi 11 janvier un point sur l'épidémie de la Covid-19 dans la région Paca, où le variant Omicron est désormais majoritaire.

Damien Allemand Publié le 11/01/2022 à 19:43, mis à jour le 12/01/2022 à 08:21
Un service de réanimation dans le Var. Photo archives Philippe Arnassan

Les indicateurs de suivi de l'épidémie de la Covid-19 continuent de s'affoler en Paca. Dans un communiqué publié mardi 11 janvier, l'Agence régionale de santé évoque un "niveau de circulation viral jamais observé" dans la région. Une flambée en partie expliquée par le déploiement du variant Omicron, désormais majoritaire chez nous. "Il représente près de 80% des cas", précise l'ARS. 

Un taux d'incidence stratosphérique

Il monte depuis des semaines sans interruption et il atteint désormais des niveaux stratosphériques. Entre le 3 et le 9 janvier, il s'élevait à 2.603 cas positifs à la Covid-19 pour 100.000 habitants au niveau régional. Les Alpes-Maritimes présentent un indicateur supérieur à la moyenne régional avec un taux d'incidence calculé à 2.804. Il est légèrement en dessous dans le Var avec 2.433 cas positifs pour 100.000 habitants.

L'ARS s'inquiète notamment du fort taux de positivité des tests PCR ou antigéniques réalisés dans la région: plus de 18% des tests faits retournent des laboratoires avec la mention "positif". 

Impact contenu à l'hôpital mais des établissements sous haute tension

Si le virus circule de plus en plus vite dans nos départements, l'impact à l'hôpital semble pour le moment contenu ce qui confirmerait que le variant Omicron est moins dangereux que le Delta. Au 11 janvier, 379 patients étaient hospitalisés dans les Alpes-Maritimes pour cause de Covid+, 421 dans le Var. Deux nombres en très légère augmentation par rapport à la semaine passée. 

 

Dans les services réanimation, on approche en revanche de la saturation. Avec 105 personnes en soins critiques dans les Alpes-Maritimes et 84 dans le Var, le taux d'occupation des lits de "réa" dépasse désormais les 90% dans les deux départements. 

Une mortalité hospitalière qui "reste importante"

"La file active des patients admis en hospitalisation conventionnelle a peu évolué alors qui celle en soins critiques a augmenté au même rythme que les semaines précédentes", analyse l'ARS qui ajoute que la mortalité à l'hôpital reste "importante".

Depuis le début de l'épidémie, la Covid-19 a fait 2.386 morts (dont 477 en Ehpad) dans les Alpes-Maritimes, 2.372 dans le Var (dont 495 Ehpad).

Recrudescence des cas dans les Ehpad

Dans les Ehpad justement, l'ARS alerte dans son communiqué sur "un nombre de cas qui croît fortement" dans les établissements.

Fort heureusement, cette recrudescence des nouveaux cas positifs n'a pour l'instant pas la même incidence sur les hospitalisations et les décès. Dans les Ehpad, l'ARS note "moins d'hospitalisations et de décès que lors des vagues précédentes". La raison? "Le bénéfice de la dose de rappel pour les résidents", analyse l'Agence régionale de santé. 

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.