Rubriques




Se connecter à

Covid 19: la Principauté de Monaco fait don de 15.600 doses de vaccins pour les pays en difficulté

Le prince Albert II a annoncé, par voie de communiqué, sa décision d'offrir 15.600 doses de vaccins destinés à la Principauté aux pays ayant des difficultés à s’approvisionner en vaccins pour protéger leurs populations de la pandémie de la Covid-19.

La rédaction Publié le 14/07/2021 à 18:55, mis à jour le 14/07/2021 à 19:01
Seul le vaccin Pfizer est administré à Monaco. J.-F. Ottonello

Ces doses seront mises à la disposition de l’Organisation Mondiale de la Santé qui aura la responsabilité de les distribuer de manière équitable selon les besoins qui auront été identifiés par ses soins, précise le Palais de Monaco.

Ce don s'inscrit dans le cadre l’initiative COVAX, lancée par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et codirigé par "GAVI, l’Alliance du vaccin" et la coalition "CEPI" (coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies).

Il s'agit d'une collaboration mondiale visant à accélérer la production et l'égalité d'accès aux produits de diagnostic, aux traitements et aux vaccins contre la Covid-19.

 

Deux milliards de doses d'ici fin 2021

L’objectif étant de mettre à disposition deux milliards de doses de vaccin à tous les pays du monde, indépendamment de leur richesse, d’ici la fin 2021.

Le Palais de Monaco de rappeler que "le gouvernement princier a manifesté, dès le lancement de la Facilité COVAX, son intention de participer à cette initiative avec la signature, le 9 octobre 2020, d’un Accord d’achat de doses de vaccins".

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.