Covid-19: la plateforme de diagnostic du Centre Scientifique de Monaco mobilisée 7 jours sur 7

Pendant la période des fêtes de fin d’année et dans un contexte sanitaire qui demande une surveillance accrue, la plateforme de diagnostic du Centre Scientifique de Monaco (CSM) a renforcé son dispositif de traitement des prélèvements nasopharyngés et sanguins.

Marie Cardona Publié le 28/12/2021 à 18:13, mis à jour le 28/12/2021 à 18:20
500 prélèvements sont analysés chaque jour et des centaines d’analyses sérologiques sont également pratiquées quotidiennement par le CSM. Photo archives Cyril Dodergny

Les équipes mobilisées 7 jours sur 7

« L’hiver dernier, nous avions déjà traversé une situation similaire. Nous avions augmenté l’amplitude horaire de l’activité de la plateforme afin de pouvoir analyser jusqu’à 800 prélèvements quotidiens, rappelle le docteur Christian Lavagna, responsable de la plateforme de dépistage. Cette année, la détermination du niveau de protection par l’analyse des anticorps neutralisants s’est ajoutée à l’examen nasopharyngé et, le grand nombre de prélèvements positifs, liés à la forte contagiosité du variant Omicron, nous ont conduits à mettre en place une activité sept jours sur sept pour offrir encore plus de souplesse et de soutien à la population Monégasque. »

Des résultats en 6 heures environ

Le dispositif sera ainsi maintenu « aussi longtemps que l’exigera la situation », assure le CSM, et permet actuellement de délivrer les résultats des prélèvements nasopharyngés en environ six heures.

Le 16 décembre dernier, les équipes du CSM ont passé le cap symbolique des 100.000 tests PCR réalisés depuis mai 2020. Quelque 500 prélèvements sont analysés chaque jour et des centaines d’analyses sérologiques sont également pratiquées quotidiennement.

Ces dernières permettent de mesurer le taux d’immunité contre le virus. Elles sont notamment recommandées aux personnes devant faire leur dose de rappel.

Un nouvel appareil de séquençage pour plus d’indépendance

Dans le cadre de la poursuite du déploiement des outils de diagnostic de la plateforme de dépistage des maladies transmissibles, le Centre Scientifique de Monaco va s’équiper d’un appareil de séquençage. Il permettra de réaliser l’analyse génétique complète d’un virus.

« Cet outil va nous permettre d’acquérir une indépendance et ainsi de répondre rapidement à l’identification exacte de nouveaux variants. Mais également de pouvoir suivre les mutations des différentes souches et contribuer ainsi au suivi international mis en place depuis le début de la pandémie », explique le docteur Lavagna.

Et de préciser : « La vérification systématique du génome permet aussi de décoder le profil de résistance du virus, un moyen indispensable pour l’élaboration de vaccins efficaces. Dans ces conditions, il ne sera plus nécessaire d’avoir recours à l’acquisition de kits de criblage, tels que ceux que nous utilisons actuellement et qui ne détectent que la présence de variants connus ».

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.