Rubriques




Se connecter à

Couvre-feu, télétravail, restaurants... Monaco choisit de prolonger les règles en vigueur jusqu'au 2 avril

Alors que les restrictions sanitaires en vigueur arrivent à échéance ce vendredi à minuit, à Monaco, le gouvernement annonce ce jeudi que l'ensemble des mesures de lutte contre la propagation du virus est maintenu jusqu'au vendredi 2 avril inclus

Thomas Michel Publié le 18/03/2021 à 14:04, mis à jour le 18/03/2021 à 14:04
Le couvre-feu à 19 heures est maintenu jusqu'au 2 avril à Monaco. Photo Jean-François Ottonello

Alors que la France tergiverse sur la question des confinements localisés ou non et de leur ampleur, la Principauté de Monaco a tranché ce jeudi.

Sans surprise, le gouvernement a fait le choix du statu quo pour les deux semaines à venir à Monaco. 

" Compte tenu de la situation sanitaire, le prince Albert II a décidé de prolonger l’ensemble des mesures sanitaires actuelles jusqu’au 2 avril inclus. Cette décision fait suite aux propositions de son gouvernement établies en concertation avec le Conseil national en Comité mixte de suivi", annonce l'exécutif par voie de communiqué.

les règles à respecter

En vigueur depuis le 11 janvier dernier, puis prolongé le 17 février 2021, le dispositif visant à endiguer la circulation du virus en Principauté arrivait à échéance ce 19 mars à minuit. 

 

Les résidents et salariés monégasques doivent donc toujours respecter les mesures suivantes : 
- Le couvre-feu est maintenu entre 19h et 6h
- Les restaurants peuvent rester ouverts le midi, uniquement au bénéfice des résidents, salariés et scolaires de la Principauté. La réservation est obligatoire, le nombre de convives est limité à 6 par table, et le service ne peut avoir lieu qu’entre 11h et 15h
- Dès qu'il est possible, le recours au télétravail est obligatoire dans les secteurs privé et public. "L’objectif est de réduire l’afflux de personnes extérieures à la Principauté tout en maintenant l’activité économique", précise le gouvernement.

Si le taux d'incidence (221) a été divisé par deux à Monaco par rapport au début du mois de février, "il reste élevé" selon l'exécutif monégasque, qui le compare à celui de la fin d'année 2020.

"un léger rebond
suite aux congés de février"

 

"Alors que se déroule un dépistage massif de plus de 5.000 tests par semaine, les chiffres démontrent que la circulation du virus est toujours active en Principauté avec un léger rebond suite aux congés de février. La semaine dernière, il affichait 221 cas positifs pour 100.000 habitants sur une période de 7 jours. Cette tendance à la baisse est observée au niveau des hospitalisations également, mais là aussi, le nombre de patients pris en charge au CHPG reste important : ce mercredi 17 mars, il y avait 48 patients dont 14 en réanimation."

Le gouvernement se réserve la possibilité d’adapter ces mesures en fonction de l’évolution de la situation sanitaire, en concertation avec le Conseil national.

"La situation sanitaire impose de ne pas baisser la garde", insiste le gouvernement, qui appelle à la plus grande vigilance quant au respect des gestes barrières dans la sphère privée.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.