“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Couvre-feu dans les Alpes-Maritimes dès samedi: voici les règles en vigueur et l'attestation de déplacement

Mis à jour le 23/10/2020 à 21:54 Publié le 23/10/2020 à 21:54
La place Masséna à Nice, déserte.

La place Masséna à Nice, déserte. Photo Eric Ottino

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Couvre-feu dans les Alpes-Maritimes dès samedi: voici les règles en vigueur et l'attestation de déplacement

Compte tenu des indicateurs sanitaires, le département des Alpes-Maritimes va passer en alerte maximale et le couvre-feu va être instauré dès le samedi 24 octobre. Voici ce qui va changer.

Selon plusieurs sources, l'ensemble du département et pas juste la métropole Nice Côte d'Azur va passer en zone d'alerte maximale avec instauration du couvre-feu dès samedi soir. 

Le Premier ministre Jean Castex va officialiser cette annonce ce jeudi lors de son point presse. 

On vous rappelle les règles en vigueur dans les territoires déjà concernés: la région Île-de-France et huit métropoles (Lille, Grenoble, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Toulouse et Saint-Etienne).

Les horaires

Les sorties et déplacements seront interdits entre 21h et 6h. 

La durée

Le couvre-feu est censé s'étaler sur six semaines, dans les territoires où il est déjà mis en place depuis le 17 octobre. 

Les dérogations

Le couvre-feu ne s'appliquera pas pour certaines situations: 

- pour se rendre chez le médecin, à la pharmacie de garde ou à l'hôpital;

- pour raisons professionnelles;

- pour un déplacement en avion ou en train, le billet faisant foi; 

- pour aider une personne vulnérable ou précaire; 

- pour se rendre auprès d'un proche dépendant;

- pour motif familial impérieux (un déplacement dont la nécessité ne saurait être remis en cause: blessure d’un proche, accompagnement d’une personne vulnérable ou non autonome, décès d’un membre de la famille proche);

- pour la garde d'enfant; 

- pour une convocation judiciaire ou administrative;

- pour sortir son animal de compagnie. 

L'attestation

Il faudra remplir une attestation (au format numérique ou sur papier libre) pour justifier une sortie entre 21h et 6h. 

Le document est à télécharger sur le site du gouvernement, au format numérique, pdf, docx (également disponible en anglais), txt, falc.

Pour les déplacements professionnels, un justificatif spécifique est à remplir. Il est à télécharger sur le site du gouvernement, au format pdf, docx et txt. 

Les sanctions

Le non-respect du couvre-feu entrainera plusieurs sanctions. 

D'abord une amende de 135€, majorée à 375€ en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention. 

En cas de récidive dans les 15 jours qui suivent, une nouvelle amende de 200€ majorée à 450€. 

Après trois infractions en 30 jours, la personne s'expose à une amende de 3.750€ passible de six mois d'emprisonnement.

Les transports en commun

Le gouvernement assure que les transports en commun continueront de fonctionner même pendant le couvre-feu, notamment pour répondre aux besoins des dérogations. 

Les établissements fermés

"Dans les périmètres concernés par le couvre-feu, les bars, les établissements sportifs, les salles de jeux, les foires et salons seront fermés toute la journée et les fêtes foraines seront interdites", indique le gouvernement sur son site. 

Les établissements d’enseignement supérieur ne pourront accueillir que 50% des étudiants en présentiel.

Les établissements recevant du public en plein air, comme les stades, seront soumis à la jauge de 1.000 personnes.

Tous les établissements recevant du public ne pourront plus accueillir après 21h.

"Les activités économiques se déroulant sur la voie publique (chantiers, tournages) pourront continuer à s’exercer", précise le gouvernement sur son site. 

Le télétravail

Le télétravail, quand le métier le permet, est fortement recommandé.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.