“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Coronavirus : ministre et conseiller communal confinés, prélèvements à domicile, nouvelle plateforme d'appels, report d'événements... le gouvernement monégasque fait le point

Mis à jour le 03/03/2020 à 09:52 Publié le 03/03/2020 à 09:50
Réunion de crise à Monaco, ce lundi, sur le sujet du coronavirus.

Réunion de crise à Monaco, ce lundi, sur le sujet du coronavirus. Photo Gaëtan Luci / Palais princier

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Coronavirus : ministre et conseiller communal confinés, prélèvements à domicile, nouvelle plateforme d'appels, report d'événements... le gouvernement monégasque fait le point

Le gouvernement princier a tenu, ce lundi après-midi, sa quatrième conférence de presse en une semaine. En présence notamment du Ministre d’État et de deux de ses conseillers de gouvernement, Didier Gamerdinger (Affaires sociales et Santé) et Jean Castellini (Finances et Economie). Voilà ce qu’il faut en retenir.

Pas de nouveau cas de coronavirus détecté à Monaco
ce week-end

Aucun nouveau cas positif au coronavirus n’a été recensé en Principauté depuis ce vendredi et le cas du jeune résident monégasque de 28 ans. L’enquête épidémiologique se poursuit. Pour l’heure, seule sa compagne, vivant en France, est porteuse du virus. Au total, une vingtaine de prélèvements rhino-pharyngés a été effectuée au CHPG. Sur la seule journée de lundi, 20 personnes ont été examinées. Contre 37 de mardi à dimanche.

bientôt un nouveau numéro
de téléphone pour répondre à vos interrogations? 

Au regard de l’explosion d’appels à la permanence téléphonique (encore 175 appels ce lundi) de la Direction de l’Action sanitaire et sociale, la réflexion sur l’activation d’un nouveau centre d’appels est en cours pour décharger les autorités sanitaires. Il permettrait à la population d’avoir des réponses à leurs interrogations et éviter que les médecins soient constamment sollicités.

De possibles prélèvements à domicile pour décharger
les urgences

"On réfléchit à la possibilité de faire des prélèvements à domicile. Ce sont des médecins hospitaliers qui iraient prélever. Ce serait plus souple et plus confortable pour les patients. Cela éviterait aussi de surcharger l’accueil des urgences, a confié Didier Gamerdinger. Pour les personnes confinées à domicile, nous réfléchissons avec des praticiens de ville pour qu’ils puissent assurer un suivi."

Le salon MAGIC certainement reporté

"Avec la non-venue des intervenants japonais, venant d’une zone à risque, l’organisateur du MAGIC réfléchit à un possible report, avance Jean Castellini. Les annulations ou report d’événements se feront au cas par cas. Les paramètres humains et sanitaires primeront."

Le conseiller-ministre Patrice Cellario confiné mais "totalement asymptomatique"

"Patrice Cellario travaille de chez lui. Une personne lui amène les dossiers à domicile. On est en liaison permanente par téléphone et par mail. Il est totalement asymptomatique", a annoncé ce lundi, le Ministre d’État, Serge Telle, à propos de son conseiller de gouvernement-ministre de l’Intérieur, confiné à domicile pour quatorze jours à la suite d’un déplacement privé à Macao.

RELIRE. Coronavirus: le conseiller-ministre de l'Intérieur de Monaco contraint à 14 jours de quarantaine

Le proviseur
du lycée technique
et hôtelier de monaco en confinement

Le proviseur manquait à l’appel, ce lundi, au Lycée technique et hôtelier de Monaco. C’est son adjoint qui gérait le fonctionnement et les affaires courantes de l’établissement.

Et pour cause, revenant d’un séjour privé à Milan le week-end du 23 février, Jean-Marc Deoriti-Castellini (par ailleurs élu au sein du Conseil communal) reste, depuis, confiné chez lui. Appliquant ainsi à la lettre les consignes gouvernementales, à l’instar du conseiller de gouvernement-ministre de l’Intérieur Patrice Cellario (lire ci-dessus).

"Je ne présente aucun symptôme mais, dans le doute, je reste à l’écart. J’évite de m’approcher des gens, témoigne-t-il. Je ne reprendrai pas mes fonctions au lycée avant vendredi. Je respecte la quatorzaine. En attendant, je suis en contact téléphonique régulier avec mon adjoint." 

Vendredi, déjà, la direction de l’établissement avait recensé environ cinq enseignants ayant transité par des zones dites "à risque" (*). Ceux-ci ont donc été contraints aux mêmes mesures que leur supérieur hiérarchique.


(*) Sont considérés à risque par les autorités monégasques, les voyages ou transits par la Chine (Chine continentale, Hong-Kong, Macao), Singapour, Corée du Sud, Thaïlande, Japon, Taïwan, Malaisie, Iran et en Italie dans les régions de Lombardie, de Vénétie et d’Emilie-Romagne.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.