“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Christian Estrosi réclame un confinement "a minima" le week-end et sa généralisation dans le département si les chiffres progressent

Mis à jour le 21/02/2021 à 16:53 Publié le 21/02/2021 à 16:26
Christian Estrosi, maire de Nice.

Christian Estrosi, maire de Nice. Photo Frantz Bouton

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Christian Estrosi réclame un confinement "a minima" le week-end et sa généralisation dans le département si les chiffres progressent

Alors que des mesures supplémentaires sont attendues ce dimanche soir pour lutter contre la propagation du coronavirus dans les Alpes-Maritimes, Christian Estrosi demande un confinement "a minima le week-end" et envisage déjà de le généraliser.

La situation sanitaire inquiète dans les Alpes-Maritimes. Alors que le taux d'incidence explose dans le département et surtout à Nice, de nouvelles mesures restrictives sont attendues ce dimanche soir pour endiguer la propagation de la Covid-19. 

Christian Estrosi, le maire de Nice, alerte sur la "nécessité de mettre en place un confinement a minima le week-end" face à la situation de crise dans les hôpitaux.

Le taux d'incidence est de 587 dans les Alpes-Maritimes, et de 751 à Nice. Pour rappel, le seuil d'alerte maximal est de 250. Ainsi, si cet indicateur majeur "progressait encore de plus de 10%" d'ici mercredi, l'élu appelle même à généraliser le confinement dans les Alpes-Maritimes.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.