“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ces 4 innovations médicales présentées à Monaco et qui vont changer la vie des patients

Mis à jour le 31/05/2018 à 21:19 Publié le 01/06/2018 à 07:04
Les chirurgiens peuvent désormais s'entraîner avec un casque virtuel et être projetés, par exemple, sur un théâtre de guerre pour apprendre dans des conditions de stress extrêmes.

Les chirurgiens peuvent désormais s'entraîner avec un casque virtuel et être projetés, par exemple, sur un théâtre de guerre pour apprendre dans des conditions de stress extrêmes. Photo Jean-François Ottonello

Ces 4 innovations médicales présentées à Monaco et qui vont changer la vie des patients

Depuis jeudi, des centaines de professionnels du milieu médical sont rassemblés autour de la thématique de la santé connectée au salon e-HealthWorld de Monaco. La santé de demain... et d’aujourd’hui

À l’occasion du e-HealthWorld 2018, salon mariant santé et technologies inauguré jeudi par le prince Albert II, nous avons sélectionné quatre innovations qui changeront radicalement le quotidien des professionnels de santé et des patients. Explications.

1. La réalité virtuelle pour s’entraîner à opérer


Il existait le simulateur pour répéter les gestes méticuleux d’un chirurgien. L’intérieur du corps projeté sur écran, comme lors d’une vraie opération.

Désormais, c’est avec un casque de réalité virtuelle que l’on peut recréer tout un environnement médical. L’innovation de Twin Medical (Angers) a été présentée en avant-première à Monaco.

"Au-delà du pur geste technique à peaufiner, la réalité virtuelle permet aux apprenants – des internes ou des professionnels avertis – d’interagir avec le personnel médical:...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct