“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Cela change sans cesse… Quelles sont les restrictions à cause de la Covid-19 en Italie?

Mis à jour le 25/01/2021 à 11:19 Publié le 25/01/2021 à 10:50
Illustration.

Illustration. Photo AFP

Cela change sans cesse… Quelles sont les restrictions à cause de la Covid-19 en Italie?

Illustration.

Illustration. Photo AFP

La question de Pierre

Ça change sans cesse... Quelles sont les restrictions à cause de la Covid-19 en Italie ?

Bonjour Pierre,

Merci pour votre question: en effet, les évolutions sont hebdomadaires en Italie entre zones rouges, oranges et jaunes. Nous vous proposons d'être clair… pour cette semaine (jusqu'au samedi 30 janvier inclus).

L'Italie change de couleur toutes les semaines: quatorze régions sont en "orange", deux en "rouge". En orange, les deux régions frontalières des Alpes-Maritimes, la Ligurie et le Piémont. 

Depuis ce dimanche, il y a quatorze régions italiennes dans la zone orange. Sur la base des données et des indications du comité sanitaire qui s'est réuni le 22 janvier 2021, le ministre de la Santé Roberto Speranza a signé trois nouvelles ordonnances qui redessinent la carte des couleurs dans laquelle l'Italie est divisée.

Ainsi, depuis ce dimanche 24 janvier, les Abruzzes, la Calabre, l'Émilie-Romagne, le Frioul-Vénétie Julienne, le Latium, la Ligurie, les Marches, la Vénétie, le Piémont, les Pouilles, l'Ombrie, le Val d'Aoste sont confirmés dans la zone orange.

La Sardaigne entre également dans la nuance orange - déclassée du jaune en raison de nouvelles flambées dans les foyers pour personnes âgées et du dépassement de la limite d'occupation de 30% des soins intensifs identifiée par le ministère de la Santé - et de la Lombardie, qui était rouge en raison d'erreurs de transmission de données à l'Institut national italien de la santé (Istituto Superiore di Sanità - ISS), le principal institut de recherche biomédicale et de santé publique en Italie.

Les régions jaunes, en plus de la province autonome de Trente, sont la Campanie, la Basilicate, le Molise et la Toscane.

Face à l'urgence Covid-19, la Sicile reste dans la zone rouge - où des clusters ont été identifiés dans une maison de retraite à Capizzi, dans un village où une fête d'anniversaire a fait grimper les contaminations - et dans la province autonome de Bolzano.

Ce qu'il est possible de faire... ou pas

Dans les régions en jaune: 
- Interdiction de voyager entre régions (pour l'instant jusqu'au 15 février au lieu du 5 mars)
- restaurants et bars ouverts jusqu'à 18h
- interdiction de plats à emporter pour les bars après 18 heures
- plats à emporter jusqu'à 22 heures pour les restaurants (restaurants avec cuisine)
- la livraison à domicile est toujours autorisée
- Il est interdit de consommer de la nourriture et des boissons dans les rues ou les parcs de 18 heures à 5 heures
- centres commerciaux fermés les week-ends, jours fériés et jours avant les jours fériés. Les pharmacies, les parapharmacies, les centres de santé, les magasins d'alimentation, les buralistes, les journaux, les librairies et les crèches restent ouverts à l'intérieur.
- gymnases, piscines, cinémas et théâtres fermés
- musées et expositions ouverts uniquement en semaine
_ centres sportifs ouverts

Dans les régions en orange (dont la Ligurie, le Piémont et la Lombardie)
- il est permis de se déplacer dans la commune d'origine, entre 5 heures et 22 heures. Les déplacements vers d'autres communes (toujours avec l'attestation en poche) ne sont autorisés que pour des besoins professionnels, des situations de nécessité ou des raisons de santé.

- Les commerces sont ouverts, les centres commerciaux fermés les jours fériés et la veille des jours fériés, les volets abaissés pour les bars et restaurants, avec des plats à emporter jusqu'à 22 heures.

- Les transports en commun ont une capacité de 50%, les musées, cinémas, théâtres, piscines, gymnases sont fermés.

- Dans les lycées, l'enseignement est fréquenté de 50 à 75%. À partir du 16 janvier, il est permis de se rendre dans des résidences secondaires, même en dehors de la région, mais avec des déplacements limités au noyau familial, et le couvre-feu dit en vigueur de 22 heures à 17 heures.

Dans les régions en rouge :
Dans les zones rouges, par contre, tous les établissements commerciaux seront fermés à l'exception des magasins qui vendent de la nourriture ou des produits de première nécessité. Ce n'est pas un verrouillage total, cependant, car il existe de nombreuses exceptions: fleuristes, librairies, quincailleries, magasins d'électroménagers et ordinateurs.

Dans les régions de la zone rouge, il est interdit de se déplacer de sa région d'origine sauf pour des raisons professionnelles, de santé ou de nécessité (même vers une autre région ou province autonome); il est toujours permis de regagner sa résidence, son domicile ou son domicile et il est permis d'aller dans des résidences secondaires même en dehors de la Région.

En ce qui concerne les visites aux parents et amis, il est permis de se déplacer entre 5 heures et 22 heures, une fois par jour, dans une seule maison privée située dans la même commune, pour un maximum de deux personnes en plus de celles vivant déjà dans la maison de destination.

Merci

Votre question sera vite traitée

Posez votre question
à la rédaction