“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Ce que l'on sait sur la deuxième personne contaminée par le coronavirus à Monaco

Mis à jour le 12/03/2020 à 18:12 Publié le 12/03/2020 à 18:10
Au Centre Hospitalier Pricesse-Grace de Monaco, des lits sont dédiés au confinement.

Au Centre Hospitalier Pricesse-Grace de Monaco, des lits sont dédiés au confinement. Photo Manuel Vitali/Dir. Com.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Ce que l'on sait sur la deuxième personne contaminée par le coronavirus à Monaco

La deuxième personne testée positif au virus Covid-19 à Monaco est un homme résidant en Principauté. Il a été pris en charge ce mercredi midi au CHPG et transféré ce jeudi matin à l'hôpital de Nice.

Deux semaines après la détection d'un premier cas positif de Coronavirus à Monaco, une seconde personne a été reconnue porteuse du virus, ce jeudi.

>> RELIRE. Un résident monégasque diagnostiqué positif au coronavirus ce vendredi soir en Principauté

Selon nos informations, cet homme, résident en Principauté, s'est présenté de lui-même au CHPG ce mercredi midi.

Dans l’attente du résultat du prélèvement opéré, le patient a été placé à l’isolement dans l’unité dédiée par l’établissement à cet effet.

Conformément au protocole établi, le patient a été transféré à l'hôpital de Nice ce jeudi matin.

Selon nos informations, son état de santé ne présente pas d'inquiétudes particulières à ce stade.

>> RELIRE. Un deuxième cas positif de Coronavirus confirmé ce jeudi à Monaco


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.