Rubriques




Se connecter à

Avant la 3e dose contre la Covid-19, Monaco propose des tests de sérologie gratuits

La Principauté permet à tous les Monégasques et résidents de Monaco de faire pratiquer une prise de sang pour évaluer leur immunité et choisir, ou non, une injection supplémentaire de vaccin.

Joëlle Deviras Publié le 03/11/2021 à 13:05, mis à jour le 03/11/2021 à 13:13
Depuis 15 jours la campagne de vaccination pour la 3e dose est ouverte en Principauté. Mais le gouvernement princier incite à faire un test sérologique avant. Photo Jean-François Ottonello

Il y a ceux qui, tout l’été, se sont munis d’ordonnances diverses pour espérer recevoir une troisième injection de Pfizer. Ceux qui, au contraire, ne veulent rien de l’ARN-messager. Et entre ces deux catégories, l’immense majorité de la population qui s’interroge et cherche à faire au mieux pour sa santé.

Alors, pour les résidents et Monégasques (*) qui passent au centre de vaccination de l’Auditorium Rainier-III, une proposition est faite : la sérologie.

Une prise de sang gratuite

Une prise de sang peut en effet être pratiquée gratuitement pour connaître son taux d’anticorps neutralisants et ainsi estimer l’intérêt, ou non, d’une troisième dose. Le Centre scientifique de Monaco qui permet cette analyse sur les prélèvements sanguins offre une alternative exceptionnelle au niveau d’une population tout entière.

" Je crois que Monaco est le seul pays au monde à pratiquer gratuitement la sérologie sur l’ensemble de sa population ", note le docteur Françoise Ragazzoni. Elle, médecin du centre de vaccination de l’Auditorium Rainier-III, est très favorable à cette sérologie.

" Certaines personnes veulent d’emblée une troisième dose - notamment celles qui voyagent beaucoup. Si elles ont plus de 65 ans et résident à Monaco, elles y ont droit. Mais d’autres hésitent. Nous faisons beaucoup de consultations de conseil. Quand elles viennent au centre de vaccination, je leur fais la proposition : ‘‘Avez-vous fait les anticorps neutralisants ?’’ Quand on fait un vaccin ARN, on code l’ADN virus. On injecte cet ARN qui va pénétrer les cellules. Des protéines ‘‘spike’’ sont alors développées et des anticorps apparaissent. La sérologie mesure le taux de ces anticorps qui neutralisent le virus. En dessous de 30, il n’y a plus d’immunité. Donc, quel que soit l’âge, si la sérologie montre un taux d’anticorps inférieur à 30, sans prescription médicale, vous pouvez faire une troisième dose. "

 

Les sérologies sont faites également à domicile si besoin.

6 609 sérologies réalisées

Cette offre séduit la population. Déjà 6 609 prélèvements ont été faits depuis le 24 juin. " J’ai des patients qui ont 80 % d’immunité. Je ne vois pas l’intérêt de les vacciner aujourd’hui. Je propose dans ce cas de différer la troisième dose. "


(*) À noter que l’offre n’est pas proposée pour les salariés de Monaco qui ont droit uniquement à la vaccination gratuite au centre de vaccination de l’Auditorium Rainier-III.

En 15 jours, 2200 personnes ont reçu la 3e dose

Après la première vague de vaccination ouvrant droit au pass sanitaire, l’heure est à la troisième dose, gratuite, pour les plus de 65 ans depuis le 11 octobre. Déjà 2 200 personnes ont reçu trois injections.

" Nous faisons en moyenne 150 injections par jour au centre de vaccination, et entre 5 et 6 injections par jour à domicile ", note le docteur Françoise Ragazzoni.

Il s’agit en grande partie de seniors, mais sont également concernés les personnels de santé, les patients ayant des comorbidités, immuno-déprimés, les greffés,... ou toute autre personne dont le taux d’anticorps est inférieur à 30.

Rappelons également que les personnes qui ont eu la Covid-19 n’ont qu’une dose de vaccin. Celles-là ont le pass sanitaire et sont protégées grâce aux anticorps qu’elles ont elles-mêmes développés durant la maladie.

Françoise Ragazzoni, médecin du centre de vaccination de l’Auditorium Rainier-III. Photo Dylan Meiffret.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.