Rubriques




Se connecter à

AstraZeneca, test salivaire, circulation du virus... Le point sur la Covid-19 à Monaco

Alors que les injections du vaccin d’AstraZeneca sont suspendues en France, qu’en est-il à Monaco ? Votre enfant peut-il faire un test salivaire ? Le virus circule-t-il toujours autant ?

Thomas Michel Publié le 17/03/2021 à 13:55, mis à jour le 17/03/2021 à 13:56
Seul le vaccin Pfizer est administré à Monaco. J.-F. Ottonello

La Principauté
va-t-elle aussi suspendre le vaccin d’AstraZeneca ?

Dans l’attente de clarifications sur d’éventuels effets secondaires indésirables, plusieurs pays ont décidé de suspendre les injections du vaccin d’AstraZeneca. Le Danemark avait ouvert le bal et, lundi, l’Allemagne, l’Italie et la France ont suivi.


À Monaco, la question ne se pose pas… encore. Aucun vaccin d’AstraZeneca n’a en effet été reçu, et encore moins administré, en Principauté.

 


Des commandes sont toutefois en attente puisque l’État monégasque s’était inscrit dans la filière européenne de précommande. "Nous suivons l’évolution des études et ferons preuve d’une pharmacovigilance accrue", nous assure le gouvernement.


Aux derniers décomptes, jeudi 11 mars, 8 625 personnes ont reçu une première injection à Monaco. Soit 22,70 % de la population. 7 815 ont reçu leur rappel, soit 90,60 % des personnes vaccinées. Il s’agit uniquement de vaccins Pfizer BioNTech.

Puis-je effectuer un test salivaire
à l’espace Léo-Ferré ?


Pas encore. Mercredi dernier, à l’occasion d’une session extraordinaire du Conseil national, le ministre d’État avait confirmé que le gouvernement expérimentait depuis plusieurs semaines diverses techniques de réalisation de tests salivaires "dans la perspective de les déployer notamment au bénéfice des enfants scolarisés".

 

Pierre Dartout annonçait également "que ces tests seront mis en œuvre à compter de lundi prochain (ce 15 mars), au Centre national de dépistage".


Ce n’était finalement pas le cas lundi à l’espace Léo-Ferré et il faudra attendre "la fin de semaine", nous précise le gouvernement, tout en assurant que la logistique est prête.

Les tests salivaires ont en revanche débuté dans les écoles sur la base du volontariat, auprès des élèves identifiés comme cas contact.

Avec l’accord des parents, un(e) infirmièr(e) procède au test sur place. Des classes entières n’iront pas se faire tester à Léo-Ferré comme au retour des vacances de Noël.


Si l’outil s’avère un peu moins fiable que le test PCR naso-pharyngé, le test salivaire présente l’avantage d’être indolore et moins invasif. "Beaucoup de parents étaient réticents et renonçaient au test PCR, le test salivaire pourrait les convaincre", espère le gouvernement, qui mise sur l’esprit de responsabilité de chacun.

 

Est-ce que le taux d’incidence a augmenté à Monaco ?


Oui. Sur les sept derniers jours, le nombre de personnes positives ramené sur une base de 100 000 personnes est de 221,5. Un taux d’incidence supérieur à celui de la semaine dernière (176,32), qui reste toutefois bien inférieur à celui des Alpes-Maritimes (490).


Entre le 8 mars et le 14 mars inclus, 4 830 tests PCR et antigéniques ont été réalisés sur des patients résidents et non-résidents à Monaco, pour un taux de positivité de 4,43 %.


Le gouvernement a annoncé mardi soir que quinze nouveaux cas positifs à la Covid-19 ont été révélés en Principauté.


Le bilan sanitaire de la Principauté s’élève donc à 2 135 personnes touchées par le coronavirus depuis le début de la crise sanitaire.


Ce mardi soir, 44 personnes étaient prises en charge au CHPG : 31 patients dont 15 résidents sont hospitalisés.
Par ailleurs, 13 personnes, dont 5 résidents sont soignées en réanimation. Et 84 personnes sont suivies par le Centre de suivi à domicile.

Photo Thibaut Parat .

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.