“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

A Monaco, la guérison par les plantes a désormais son label

Mis à jour le 04/07/2018 à 09:13 Publié le 04/07/2018 à 15:04
La pharmacie propose plus de 50 plantes et 200 huiles essentielles.

La pharmacie propose plus de 50 plantes et 200 huiles essentielles. Photo Jean-François Ottonello

A Monaco, la guérison par les plantes a désormais son label

L’alternative à la médecine médicamenteuse est de plus en plus répandue. La phytothérapie gagne du terrain et ce n’est pas la pharmacie du Jardin Exotique qui dira le contraire

Les plantes médicinales séduisent de nombreuses personnes à la recherche de traitements plus naturels. Autrement appelée la phytothérapie, le phénomène prend de l’ampleur.
Anne Caravel, pharmacienne et gérante de la pharmacie du Jardin Exotique, vient de lancer son label bio "Ma PharmaBio" justement dans l’optique de développer la phytothérapie. Elle explique: "Nous avions déjà des produits bio mais nous voulions aller plus loin. Avec PharmaBio, nous proposons une gamme de produits à base d’ingrédients naturels".

"Connaître la provenance de la plante rassure les gens"

Point fondamental lorsque vous décidez de franchir le pas d’une médecine par les plantes: savoir d’où viennent vos produits. Parce que de nos jours, beaucoup trop de produits ont des listes d’ingrédients interminables, Anne Caravel a voulu se rapprocher de l’essentiel. "Connaître la provenance de la plante rassure les gens mais nous également. C’est l’essentiel. Nous accordons toute notre vigilance sur la chromatographie de la plante c’est-à-dire, savoir tous ses principes actifs et les polluants qu’on peut retrouver".
Pour en avoir le moins possible, elle n’hésite pas à aller chercher ses produits outre Méditerranée; "La verveine provient du Maroc car les sols, là-bas, sont moins pollués qu’en France."

"Nos équipes sont formées à la phytothérapie"

Outre la carte d’identité des plantes qui doit être irréprochable, les personnels aussi. Pour bien se guérir grâce aux plantes encore faut-il qu’on soit bien conseillé. Ici aussi, la pharmacie du Jardin Exotique remplit le contrat. "Nos équipes sont formées à la phytothérapie et à la formathérapie. Nous exerçons avec une base scientifique".

Mais les plantes ne sont pas faites que pour guérir mais aussi faire plaisir. Il est possible d’allier l’utile à l’agréable en buvant des tisanes. "Nous travaillons en collaboration avec une famille qui travaille depuis 38 ans dans la tisanerie. Elle dispose d’un laboratoire", affirme Anne Caravel. Avec des produits étant à 98% bio, dont 90% originaires de France, la gamme proposée par ce label promet une belle qualité. Trois autres pharmacies proposent déjà ce label, celle de l’Estoril et une autre en France.


La suite du direct