Rubriques




Se connecter à

30.000 autotests ont déjà été distribués gratuitement dans les entreprises à Monaco

714 employeurs du territoire ont bénéficié des autotests distribués gratuitement par le gouvernement princier dans le cadre de sa grande campagne de dépistage lancée mardi dernier.

Marie cardona Publié le 12/01/2022 à 05:05, mis à jour le 12/01/2022 à 12:12
Les employeurs qui souhaitent bénéficier d’autotests pour leurs salariés doivent en faire la demande via un téléservice dédié. Ils se voient ensuite confirmer un rendez-vous pour récupérer leur commande au stade Louis-II. Cyril Dodergny

Dans le hall de la direction du stade Louis-II, le représentant d’un grand hôtel monégasque est venu récupérer 84 boîtes d’autotests. L’équivalent de 420 unités. "On en commande plusieurs fois par mois pour tester régulièrement le personnel. Ça finit par faire cher." Plusieurs centaines (voire milliers) d’euros, selon le nombre de salariés à tester.

Un budget. Et ce, alors que le secteur de l’hôtellerie-restauration n’est pas épargné par l’impact économique de la 5e vague de Covid-19. L’opération lancée par le gouvernement princier est donc une aubaine pour les grands comme les petits employeurs du pays.

Quatre rendez-vous toutes les 5 minutes

Depuis le 3 janvier, l’État monégasque s’est engagé dans une campagne massive de dépistage à tous les niveaux de la société * . Quelque 50.000 autotests ont été commandés pour être distribués gratuitement aux administrations et salariés du secteur privé.

 

Pour ces derniers, la distribution a été ouverte mardi 4 janvier à 14 h. À raison de quatre rendez-vous toutes les 5 minutes, "125 entreprises sont venues retirer leurs autotests mardi après-midi, 266 mercredi et 131 jeudi", détaille Cyrielle Orecchia, responsable du personnel à la direction du stade Louis-II, chargée d’organiser la distribution.

Passé le rush des premiers jours, les demandes reçues via le téléservice dédié (Pour faire votre demande d’autotests rendez-vous sur: https://teleservice.gouv.mc/distribution-autotests-entreprises/, ndlr) sont traitées presque en temps réel. "L’objectif étant de proposer un rendez-vous rapidement pour que les employeurs puissent organiser le dépistage dès que possible" et casser les chaînes de contamination.

Le profil des demandeurs? "Des sociétés du bâtiment, de l’hôtellerie, des boutiques, des professions libérales, des agences immobilières, des assurances, des coiffeurs…" Bref, tous les secteurs économiques du pays.

"Une seule demande par employeur est acceptée, rappelle Cyrielle Orecchia. Plusieurs personnes nous ont déjà demandées s’ils auront droit à une seconde commande. Pour l’instant, nous n’avons aucune information en ce sens."

Charge ensuite aux entreprises d’organiser la distribution des autotests à leurs salariés. "Nous avons trois personnes qui ne sont pas vaccinées au sein de nos équipes. Ces autotests sont surtout pour eux", explique la secrétaire d’une société de Fontvieille. Seule directive du gouvernement : le dépistage doit se faire sur la base du volontariat.

Ce mardi soir, 714 employeurs avaient pu bénéficier de l’opération, soit 29.855 autotests distribués.

 

* Le milieu scolaire (élèves de tous les niveaux et personnels enseignant et non enseignant) a bénéficié d’autotests dès le premier jour de la rentrée 2022.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.