“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

2017, sera-t-elle l'année de la sérénité au CHPG?

Mis à jour le 18/01/2017 à 05:03 Publié le 18/01/2017 à 05:03

2017, sera-t-elle l'année de la sérénité au CHPG?

C'est le souhait formulé hier midi par le souverain devant le personnel de l'hôpital, à l'occasion de vœux clôturant une année marquée par des tensions sociales dans l'établissement

Après une année 2016 marquée par des tensions au sein de l'établissement, 2017 sera-t-elle l'année de l'apaisement pour le CHPG ?

C'est en tout cas le souhait « d'une sérénité retrouvée » qu'a formulé le souverain, hier midi, en présidant la cérémonie des vœux devant le personnel de l'hôpital.

« Je sais que des tensions sont apparues l'année dernière, qui sont en voie de s'apaiser grâce aux mesures que j'ai fait prendre », a souligné au micro le prince Albert II. Rappelant que « seul le bien-être du patient doit prévaloir » et qu'il faut « maintenir le haut niveau de prise en charge ».

Des mots qui ont fait écho au discours du directeur, Patrick Bini, qui a précédé le souverain à la tribune. « L'année 2016 aura été particulièrement...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct