“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Tournoi Sainte Dévote : sport et convivialité

Mis à jour le 19/03/2017 à 05:03 Publié le 19/03/2017 à 05:03
Le couple princier salue les jeunes joueurs avant le match. Les Monégasques se sont inclinés face aux Sudafricains 6-0.

Le couple princier salue les jeunes joueurs avant le match. Les Monégasques se sont inclinés face aux Sudafricains 6-0. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Tournoi Sainte Dévote : sport et convivialité

Quinze équipes de onze nations se sont réunies hier au stade Louis II pour la 7e édition du tournoi Sainte Dévote organisé par la Fédération monégasque de rugby et la Fondation Princesse Charlène de Monaco.

Quinze équipes de onze nations se sont réunies hier au stade Louis II pour la 7e édition du tournoi Sainte Dévote organisé par la Fédération monégasque de rugby et la Fondation Princesse Charlène de Monaco. Sourire aux lèvres, le prince et la princesse ont salué un à un les joueurs, rangés par équipe et arborant fièrement leur drapeau. Une attention significative pour ces petits prodiges du rugby qui ont pour certains parcouru des milliers de kilomètres comme l'équipe de Cape Town, finalement heureuse gagnante de ce tournoi.

Équipes du monde entier

Tunisie, Russie, Afrique du Sud, Grèce mais aussi France : le tournoi n'a rien à envier aux championnats professionnels et nous rappelle que l'amour du sport est universel. Les joueurs sont d'ailleurs ravis de pouvoir rencontrer des adversaires étrangers. Silvio, Rafael et Joris sont joueurs dans l'équipe de Toulon. Ils ont fait deux heures et demie de route pour venir jusqu'ici. « C'est la première fois qu'on participe au tournoi. En plus on est les plus jeunes, on a tous 10 ou 11 ans. » Pour ce qui est de la concurrence, l'équipe à battre est sans hésitation celle d'Afrique du Sud : « Ils sont forts parce qu'ils vont vite et qu'ils sont costauds. » Mais les Toulonnais n'en démordent pas : « Notre objectif c'est de gagner ». Un tournoi bon enfant pour célébrer le rugby.

b.V.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.