“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Rugby à 7: Rio passe par Monaco Struyven à domicile

Mis à jour le 24/05/2016 à 05:08 Publié le 24/05/2016 à 05:08
Les adultes au départ.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Rugby à 7: Rio passe par Monaco Struyven à domicile

Voilà 92 ans que le rugby était sorti du giron olympique, après une bagarre générale mémorable en fin de match en 1924.

Voilà 92 ans que le rugby était sorti du giron olympique, après une bagarre générale mémorable en fin de match en 1924. À Rio cet été, pour les JO d'été, la discipline de rugby à 7 fera son come-back. Si onze équipes sont déjà sélectionnées, la douzième le sera au terme du tournoi de qualification olympique à Monaco, les 18 et 19 juin.

« Rio offre à nous joueurs une occasion en or pour présenter notre sport et ses valeurs à de nouveaux publics » s'est félicité Bernard Lapasset, président de World Rugby. Avant que le prince Albert II ne procède, hier après-midi, au tirage au sort des poules pour repartir les seize pays qui se disputeront cette douzième place sur la pelouse du stade Louis-II.

Dans la poule A, qualifiée de « poule de la mort » par les spécialistes (Samoa, Zimbabwe, Tonga, Irlande) ; poule B (Canada, Allemagne, Uruguay, Sri Lanka), poule C (Russie, Chili, Maroc, Tunisie), poule D (Hong Kong, Espagne, Mexico, Corée du Sud).

Les places sont en vente à partir de 15 euros sur : www.monaco-rugby.com

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.