“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Monaco Sevens : places en vente au stade Louis-II

Mis à jour le 15/06/2016 à 05:05 Publié le 15/06/2016 à 05:05
Terry Bouhraoua (à droite) avec son entraîneur et sélectionneur Frédéric Pomarel, lors de la conférence de presse annonçant le tournoi.

Terry Bouhraoua (à droite) avec son entraîneur et sélectionneur Frédéric Pomarel, lors de la conférence de presse annonçant le tournoi. Michael Alesi

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco Sevens : places en vente au stade Louis-II

Ce sera l'événement sportif de ce début d'été.

Ce sera l'événement sportif de ce début d'été. Les 18 et 19 juin, Monaco accueillera pour la première un tournoi de rugby à 7 qualificatif pour les Jeux Olympiques de Rio.

Deux jours de ballon ovale sur la pelouse du stade Louis-II, baptisés « Monaco Sevens ». Au programme : 45 matches disputés par les seize équipes en lice : Allemagne, Canada, Chili, Corée du Sud, Espagne, Hong Kong, Irlande, Maroc, Mexique, Russie, Samoa, Sri Lanka, Tonga, Tunisie, Uruguay, Zimbabwe

Objectif pour l'une d'entre elles : décrocher son ticket pour les JO à Rio au mois d'août.

La Fédération monégasque de rugby, qui organise le tournoi, promet du spectacle.

Depuis lundi, les places pour le tournoi sont en vente (10 euros la journée, 15 euros pour le week-end) aux guichets du stade Louis-II.

En parallèle, la fédération invite tous les scolaires de la Principauté à participer, ainsi que les licenciés de moins de 18 ans des clubs de rugby de la région.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.