“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Monaco Sevens : le rugby à la fête en juin

Mis à jour le 24/05/2016 à 05:13 Publié le 24/05/2016 à 05:13
Hier après-midi, les seize équipes ont été déterminées en groupe, pour s'affronter sur la pelouse du stade Louis-II.

Hier après-midi, les seize équipes ont été déterminées en groupe, pour s'affronter sur la pelouse du stade Louis-II. Charly Gallo/Direction de la communication/Gouvernement princier

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco Sevens : le rugby à la fête en juin

Le couple princier a tiré au sort, hier, les différentes poules où s'opposeront les seize nations engagées les 18 et 19 juin à Monaco, pour obtenir leur ticket pour les Jeux Olympiques

C'est un tournoi de la « seconde chance » mais un gros atout sportif pour Monaco.

Les 18 et 19 juin, le stade Louis-II accueillera pour la première fois un tournoi pré-olympique -- Monaco Sevens - où seize pays viendront se disputer la douzième et dernière place pour participer à la compétition de rugby à VII attendue aux Jeux Olympiques de Rio, qui démarrent le 5 août.

« Ce sera un grand événement rugbystique et olympique et nous espérons que ce soit la grande fête du rugby de la région », détaille Cédric Nardi, président de la Fédération monégasque de rugby. Qui a sollicité les clubs, les écoles et les associations du secteur pour prendre part à l'événement.

« Les derniers tournois de rugby à VII [dont celui de Paris le week-end dernier, NDLR] ont donné une grande promotion à la discipline sur laquelle nous misons beaucoup pour intéresser les gens. »

Du spectacle en tribune

Et Cédric Nardi promet « du spectacle autant dans les tribunes que sur le terrain ». En effet, les supporters des seize nations engagées pour cette douzième place devraient converger vers le stade Louis-II pour ce week-end de juin décisif. Sur le format, chaque match se joue en deux mi-temps de 7 minutes. La finale, elle, dure deux fois dix minutes. De quoi donner de l'intensité à chaque rencontre.

Hier, ce sont le prince Albert II et la princesse Charlène - dont la fondation soutient le tournoi - qui ont procédé au tirage au sort des quatre poules du tournoi monégasque (lire en pages sports).

Selon les spécialistes présents, il ne faudra pas louper les matches de la poule A où s'affronteront les Samoa, le Zimbabwe, les Tonga et l'Irlande. Quatre pays qui veulent, à tout prix, leur ticket pour Rio.

L'événement à l'hôtel Hermitage avait déplacé, hier, tout le petit monde du rugby international, ravi de cette reconnaissance olympique de sa discipline.

Absent depuis 1924

« Le rugby n'était plus sport olympique depuis 1924, suite à deux événements. Une bagarre générale qui avait éclaté au terme d'un match des États-Unis. Et la fin du mandat de Pierre de Coubertin au Comité olympique qui était un fervent défenseur de ce sport », raconte Bernard Lapasset, président de World Rugby, fier de voir le rugby à VII faire son come-back aux JO.

« On trouvait que la discipline manquait d'universalité. Mais Rio va offrir à nos meilleurs joueurs une occasion en or de présenter notre sport et ses valeurs qui forgent le caractère à de nouveaux publics partout dans le monde. » Et pour Monaco, le président Lapasset espère un rendez-vous « compétitif, spectaculaire et populaire » sur la pelouse du Louis-II.

En espérant que le public suive le mouvement pour remplir le stade !

La princesse Charlène, hier après-midi, a tiré au sort les poules pour la compétition feminine, prévue à Dublin les 25 et 26 juin.
La princesse Charlène, hier après-midi, a tiré au sort les poules pour la compétition feminine, prévue à Dublin les 25 et 26 juin. Photo Jean-François Ottonello

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.