“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco se frotte aux ogres du Top 14

Mis à jour le 01/02/2020 à 11:31 Publié le 01/02/2020 à 11:31

Monaco se frotte aux ogres du Top 14

Face aux ogres du Top 14, dont les effectifs sont ficelés et bien garnis, les rugbymen du Monaco Rugby Sevens auront clairement le statut du Petit Poucet, ce matin à l’occasion de l’In Extenso Supersevens à Paris La Défense Arena.

Face aux ogres du Top 14, dont les effectifs sont ficelés et bien garnis, les rugbymen du Monaco Rugby Sevens auront clairement le statut du Petit Poucet, ce matin à l’occasion de l’In Extenso Supersevens à Paris La Défense Arena. Le recrutement ayant été bouclé tardivement, ce n’est que ce lundi que l’effectif du coach Paul Albaladejo - un grand Monsieur du rugby à 7 - a pu travailler au grand complet.

Sur le synthétique du stade Prince Héréditaire Jacques à Beausoleil, l’effectif de quinze joueurs a peaufiné sa stratégie en vue de l’imminente confrontation face à la rugueuse équipe de Brive. Et il n’y aura pas de seconde chance pour les hommes de Frédéric Michalak, secrétaire général de l’association monégasque fraîchement créée.

En effet, pour sa toute première édition, ce nouveau championnat professionnel de clubs de rugby à 7 se jouera à élimination directe. « Ça va être très compliqué mais on répondra présent. Avec nos qualités, on peut clairement rivaliser, assure Benjamin Lapeyre, capitaine et ancien arrière du Castres Olympique. J’ai joué deux ans là-bas. J’ai échangé avec leur entraîneur et eux aussi ont préparé rapidement le tournoi. Il y aura, en face, de très bons joueurs de rugby à XV, de très bons jeunes. »

L’équipe monégasque, invitée dans ce tournoi au même titre que les Barbarians Français, sera un peu l’équipe mystère. Car totalement nouvelle dans le milieu. « Le rugby à 7 est une autre culture et on a les ressources athlétiques pour pouvoir rivaliser avec les meilleurs », note Zeba Traoré, préparateur physique. L’équipe monégasque pourra compter sur la solide expertise des douze joueurs sud-africains qui composent cette équipe (sur 15). Une aubaine, ces gars-là ayant l’habitude d’évoluer ensemble sur le pré vert. Lors de cette semaine intensive d’entraînements, le préparateur physique n’est donc pas parti de zéro. « On s’est greffé à cette expertise étrangère et on a essayé de comprendre leur système de jeu », poursuit Zeba Traoré. Ces joueurs sud-africains formeront donc l’ossature technique de cette équipe.

Un atout pour passer les huitièmes de finale contre Brive ? Réponse ce matin à 11h06 pétantes.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.